17 novembre 2019

Le Stade Dijonnais doit battre Antony pour bien finir l’année

La trêve est proche pour les rugbymen du Stade Dijonnais. Une dernière rencontre en 2014 face à Antony et les hommes de Laurent Bonventre pourront penser aux fêtes. Mais il faut auparavant bien finir ce qui a été bien commencé. Restant sur une excellente série de victoires et ayant retrouvé une place sur le podium de leur poule, les Dijonnais devraient logiquement s’imposer face à une formation qu’ils avaient écrasé à l’aller sur le score historique de 99-0. Mais attention aux excès de confiance ; Antony était particulièrement diminué pour le premier acte. Quel visage présentera l’adversaire ce dimanche ? Mystère.

En restant concentrés les stadistes ne devraient pas rencontrer de problème pour l'emporter.(Nicolas GOISQUE/archives)
En restant concentrés les stadistes ne devraient pas rencontrer de problème pour l’emporter (Nicolas GOISQUE/archives)

Avec sa victoire convaincante sur le PUC qui était reparti Fanny de Bourillot (39-0), le Stade Dijonnais avait conclu la phase aller de sa poule de Fédérale 2 de la meilleure des manières. Cette victoire avait plu au technicien bourguignon Laurent Bonventre qui avait tenu à féliciter ses troupes à l’issue de la rencontre.

Dijon archi favori

De nouveau bien placé dans la course à une éventuelle remonté immédiate, Dijon doit certes conserver son sérieux et s’appuyer sur les bases construites lors des dernières rencontres. Contre Antony, avant dernier de la poule, on voit mal ce qui pourrait mettre en difficulté les partenaires du capitaine Benoit Trapet à part eux mêmes. Ces matchs pour lesquels on est archi favori ne sont pas toujours les plus facile à aborder. Les stadistes devront conserver des vertus collectives et ne pas chercher à chacun faire son numéro. Si tout se passe comme prévu, les Bourguignons pourront préparer les échéances à venir en janvier février contre Strasbourg, Gennevilliers et Suresnes, ses plus sérieux concurrents.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.