18 janvier 2021

Déplacement périlleux pour les Ducs

Dix jours après la réception d’Angers qui s’était soldée par une courte défaite (1-2) les Ducs retrouvent la compétition. La pause internationale terminée, le déplacement programmé à Chamonix pour le compte de la 15ème jounée de ligue Magnus, sera l’occasion de repartir sur les mêmes bases que lors de la dernière rencontre où les joueurs de Jarmo Tolvanen et Jonathan Paredes avaient démontré envie et esprit de corps. Un duel qui aurait pu basculer dans le camp bourguignon avec un peu plus de réussite.

 

4ème confrontation entre les deux équipes depuis le début de la saison( Nicolas GOISQUE/archives)
4ème confrontation entre les deux équipes depuis le début de la saison (Nicolas GOISQUE/archives)

Chamonix très solide à la maison

Pour la quatrième fois de la saison, les Chamois de Stéphane Gros affronteront les Ducs dans une rencontre dont le score pourrait s’avérer serré. Actuels quatrièmes à égalité de points avec le second, les chamoniards disposent à ce stade de la saison – tout comme les offensives de Rouen et Amiens – de sept joueurs à quatre buts ou plus. Même le leader grenoblois ne dispose pas d’un panel aussi large de francs-tireurs. Emmenés par Michael Baudry, Julien Tremblay et Arnaud Hascoët, les Chamois réalisent un parcours teinté de réussite.

 

Gros challenge pour les ducs

Face à un tel réalisme, les Ducs opposeront une grande vigilance déjà entre-aperçue lors de la dernière journée. Solides voir rugueux dans les phases défensives, les Dijonnais avaient également trouvé le chemin du filet par Anthony Rech, avant que ses coéquipiers ne butent par deux fois sur la barre transversale. Anthony Rech devrait toutefois compter parmi les grands absents, blessé en équipe de France face à la Slovénie. Destin contraire pour Mathieu Briand, auteur d’un but sous le maillot bleu. Les Ducs sont conscients qu’aucune équipe n’a encore vaincu Chamonix à domicile. Dans une patinoire sans doute pleine à craquer en cette période de vacances, la victoire n’en serait que plus belle.

 

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.