20 octobre 2019

JDA – GRAVELINES : Finir l’année en beauté

Pour le dernier match de l’année 2014, la JDA Dijon Basket reçoit les Nordistes de Gravelines-Dunkerque. En cas de victoire, les Bourguignons valideront définitivement leur billet pour la Leaders Cup qui se déroulera à Disneyland Paris. De leur côté, les Gravelinois tenteront de confirmer le mieux affiché il y a trois jours contre Châlons-Reims.

Derniers efforts de l'année 2014 pour Zach Moss et la JDA qui sont fatigués (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)
Derniers efforts de l’année 2014 pour Zach Moss et la JDA qui sont fatigués (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

L’année 2014 se termine pour tout le monde mais avant de partir en vacances, Dijon doit en découdre une dernière fois contre Gravelines. Deux formations qui sont sur des dynamiques complètement inverses. Côté bourguignon, les hommes de Jean-Louis Borg restent sur six victoires en sept matchs de championnat. Du côté nordiste, la série est plus inquiétante avec cinq défaites sur les six derniers matchs.

Fatigue et blessures côté dijonnais

Il y a trois jours, les joueurs de Christian Monschau ont réussi à stopper cette spirale négative en dominant Châlons-Reims sur le score de 75 à 66. Au regard des résultats on peut penser que les Côte-d’Oriens sont les favoris de cette rencontre. Mais ce soir, les coéquipiers de Jacques Alingué devront sans doute faire sans Kevin Joss-Rauze et Kris Joseph blessés, et probablement aussi sans Aldo Curti qui est incertain à cause d’une entorse acromio-claviculaire. Curti et Jospeh n’ont pas participé à la séance d’entrainement de dimanche tandis que Joss-Rauze a pris part à la séance collective. En plus des blessures, la fatigue vient s’ajouter dans les rangs dijonnais. Une fatigue physique logique pour des joueurs comme Erving Walker, moins en vue depuis quelques matchs, ou encore André Harris qui ont disputé 25 matchs depuis le début de la saison, soit neuf de plus que le BCM.

Pape Sy, le joueur à suivre

Des Nordistes qui se sont renforcés avec les arrivées de Paul Harris et J.K. Edwards, qui ont inscrit 36 points à eux deux lors du dernier match contre Châlons-Reims. Un apport qui s’ajoute à la présence d’éléments clés comme Jordan Aboulou, Andrew Albicy, Solo Diabaté, Pape Sy ou encore Lawrence Roberts. Mais comme les Bourguignons, les Gravelinois ont des joueurs à l’infirmerie à savoir Collins (genoux) et Brown (cheville). Malgré cela, l’arme offensive numéro un du BCM, Pape Sy, sera bien sur le parquet ce soir. Même s’il marque le pas depuis quatre matchs, le leader offensif de Gravelines reste le troisième meilleur marqueur de Pro A (15,87 points de moyenne par matchs). Le BCM est une équipe athlétique qui est le plus en vue au niveau des rebonds offensifs (11 par matchs). Diminuée en terme d’effectif, la JDA devra compenser par un mental sans faille pour enchaîner avec une cinquième victoire de suite et conclure l’année 2014 sur une bonne note.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.