26 octobre 2020

Coupe de France: Caen – DFCO: La qualification en ligne de mire

Après deux semaines de trêve hivernale, les hommes d’Olivier Dall’Oglio démarrent l’année 2015 par un déplacement à Caen pour les 32èmes de finale de la Coupe de France. Face à des Normands actuellement derniers de Ligue 1, la qualification paraît  envisageable.

Lheure de la reprise a sonné pour Cédric Varralt et le DFCO  (Nicolas GOISQUE/archives)
L’heure de la reprise a sonné pour Cédric Varralt et le DFCO (Nicolas GOISQUE/archives)

Avant de retrouver les joutes du championnat de France de Ligue 2, le DFCO poursuit sa campagne en Coupe de France par un troisième déplacement de suite. Lors des deux tours précédents, les joueurs du président Olivier Delcourt se sont défaits d’adversaires largement à leur portée, Vichy (9-0, DH) et Mos 3 Rivières (6-1, PH).

Jouable

Ce troisième déplacement ne sera pas aussi simple même si Dijon et Caen ont fini 2014 sur des formes bien différentes. Deuxième de Ligue 2 (à la différence de buts) derrière Troyes leader, les Bourguignons restent sur une série de six matchs sans défaite toutes compétitions confondues, avec cinq victoires pour un seul match nul. A l’inverse, les hommes de Patrice Garande se portent mal au sein de l’élite. Après un début de saison encourageant, les Caennais ont baissé de pied et rapidement glissé vers la zone rouge occupant même la dernière place du classement. Les coéquipiers de Matthieu Duhamel n’ont plus connu le succès depuis le 28 octobre dernier et une victoire contre Clermont-Ferrand en 16es de finales de Coupe de la Ligue (4-3). Ils restent donc sur une série de neuf matchs sans victoire dont six défaites.

Philippoteaux une arme efficace!! (Nicolas GOISQUE/archives)
Philippoteaux une arme efficace!! (Nicolas GOISQUE/archives)

Une défense caennaise en difficulté

Malgré tout, ce sont bien les Caennais qui restent favoris de cette rencontre. Les Malherbistes comptent dans leur rang de nombreux joueurs d’expérience et de qualité comme Julien Féret, Rémy Vercoutre ou encore Alaeddine Yahia qui peuvent faire la différence au bon moment. Ces vieux briscards entourent des jeunes joueurs pétris de talents mais qui n’ont pas l’expérience et la connaissance du haut niveau à l’image de Thomas Lemar ou Lenny Nangis. Avec 32 buts encaissés durant la première partie de saison, Caen est la plus mauvaise défense de Ligue 1 avec Evian-Thonon-Gaillard. Le DFCO devra profiter de ces carences défensives. Pour cela, ils pourront compter sur leur leader offensif : Romain Philippoteaux. Le milieu dijonnais de 26 ans a conclu les cinq premiers mois de compétition avec sept buts et quatre passes décisives. A lui seul Philippoteaux peut faire exploser la défense normande par sa vivacité et son explosivité.

Un test pour l’avenir

Mais les Côte-d’Oriens devront aussi réaliser une belle performance défensive et surveiller avec une attention particulière le buteur maison qu’est Matthieu Duhamel. Ce Normand pure souche est le meilleur buteur caennais avec six réalisations au compteur en championnat. Une grande carcasse d’1,83 mètres qui peut servir de tour de contrôle et qui a également la capacité de décrocher pour participer au jeu. Un attaquant complet que les hommes de Dall’Oglio devront museler pour espérer se qualifier. Excepté la qualification, cette rencontre peut servir aussi de test. Engagés dans la course à la montée, les coéquipiers de Cédric Varrault pourront comparer leur niveau actuel face à une équipe de l’élite. Un test grandeur nature qui permettra de voir où en est vraiment le DFCO, même si le chemin vers la Ligue 1 sera long et difficile. Une qualification, ce dimanche après-midi serait le meilleur moyen de préparer la suite de la saison.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.