23 octobre 2020

Reprise Cruciale pour le CDB

Le calendrier de LFH est parfois difficile à lire. Toujours est-il qu’après une trève de 6 semaines (le CDB a joué son dernier match officiel contre Nantes le 22 nov dernier en Coupe de La Ligue), les Dijonnaises retrouvent la LFH en jouant leur match de la 13ème journée face au Havre. Janvier sera bien chargé puisque les coéquipières de Léa Terzi enchaîneront ensuite un 1/8ème de finale de Coupe de France à Cannes (D2) le 11, la 14ème journée à Fleury le 14, la 11ème journée à Nantes le 17, la 12ème journée le 24 face à Nîmes, avant de couper un nouveau mois complet (sauf peut être un nouveau tour de Coupe de Frnace) avant la 15ème journée et CDB Issy Pris le 27 février. Vous suivez ? Ce premier mois de 2015 devrait en grande partie décider de l’avenir du club dans cet exercice 2014-2015 de LFH. Battre le Havre est un objectif avoué autant qu’un impératif quasi vital.

Anastasia Pidpalova avait été performante à l'aller (Nicolas GOISQUE/archives)
Anastasia Pidpalova avait été performante à l’aller (Nicolas GOISQUE/archives)

 

Ce championnat LFH est cependant très indécis. Si le trio de tête Fleury Issy Metz se détache quelque peu, les 5 derniers eux se tiennent en 2 points. Autant dire pour le CDB que les plays off, toujours accessibles, sont à 2 points mais qu’il n’y aura sans doute qu’une place accessible (la 6ème) et beaucoup de concurrence. En terme de points les Dijonnaises sont pour le moment en dernière position en compagnie des Havraises qu’elles avaient battues à l’aller. Récidiver donnerait un ascendant certain sur les Normandes.

 

 

Le Havre revanchard

 

En s’imposant aux Docks Océane le 27 septembre dernier, lors de la 4ème journée. Le CDB avait stoppé net le HAC pourtant parti sur d’excellentes bases avec deux victoires et un nul initiaux. Depuis les coéquipières de Koumba Cissé n’ont guère brillé à l’exception d’un nul face à Issy Paris. Elles restent sur trois défaites en LFH avant la trêve dont 2 consécutives à domicile contre Mios et Toulon des adversaires à leur portée. Le bilan de la phase aller est donc particulièrement décevant pour la formation de Sandor Rac, peu habitué à jouer le bas du tableau avec son ancienne équipe, Metz. Forte de quelques jeunes internationales comme Koumba Cissé, Laurissa Landre mais aussi l’Islandaise Ramune Pekarskyte, l’Espagnole Jessica Alonso, le HAC doit prétendre à mieux. Dijon devra donc se méfier.

 

Le CDB espère renouer avec la victoire (Nicolas GOISQUE/archives)
Le CDB espère renouer avec la victoire (Nicolas GOISQUE/archives)

 

Retrouver de l’allant

Côté dijonnais, on reste aussi en LFH sur deux revers sans discussion à domicile face à Toulon et au Havre. Espérons que la trêve aura permis à chacune de recharger les batteries même si 4 des titulaires dijonnaises ont participé avec leur sélection aux derniers championnats d’Europe. Comme d’habitude on comptera bien sur sur la solidité défensive bourguignonne pour faire échec aux offensives havraises. On comptera ensuite sur les armes offensives Pidpalova notamment auteur de 7 buts à l’aller mais aussi des combinaisons collectives mieux maîtrisées cette saison ou des montées de balles rapides avec les finisseuses que peuvent être Prouvensier, Zulémaro ou Terzi. Si tout se met en place le CDB peut bien lancer son année 2015.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.