26 octobre 2020

CDB-Le Havre 25-22: les réactions

Après la victoire du Cercle Dijon Bourgogne sur le Havre 25-22, voici les réaction de Marie Prouvensier la jeune ailière internationale dijonnaise (auteur de 12 buts ce soir) et du coach dijonnais Christophe Maréchal.

 

Marie Prouvensier (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)
Marie Prouvensier (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

Marie Prouvensier: ” J’avais vraiment envie de bien commencer cette année. J’avais un peu de pression étant de retour de l’Euro avec l’équipe de France et je suis contente d’avoir réussi à jouer libéré comme je sais le faire. Je pense que la trêve hivernale a fait un peu de mal à tout le monde, ça s’est vu au début du match, il nous a fallu 20 minutes pour nous remettre au niveau D1 mais après on l’a bien atteint et on est vraiment contentes de cette victoire. La défense est un peu notre marque de fabrique, on a mis de l’activité et le reste en a découlé, tant mieux ça fait franchement du bien”.

Christophe Maréchal: Il y a eu plusieurs passages à vide, on était 9ème ex æquo avec Le Havre, ça fait un mois et demi qu’on a pas joué, on a une équipe jeune donc quelque fois fébrile. Après 15 minutes je me suis demandé où était passé le travail qu’on avait fait depuis un mois et demi. Je sentais que c’était plus une question d’envie que de travail, mais je ne sais pas pourquoi on n’était pas dedans. Le temps mort a fait du bien, ça a permis de cadrer tout le monde. Derrière c’est pas un grand match au niveau qualité de jeu, il y a beaucoup de déchet, mais bon on a une équipe qui est actuellement en bas de tableau, pas forcément en grande confiance, c’est donc logique. Ce qui me rassure c’est qu’en étant

Christophe Maréchal (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)
Christophe Maréchal (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

en difficulté durant 20 minutes, derrière on est capable de se reprendre et je trouve qu’on a dominé après. On a senti en fin de première mi-temps qu’on était en train de prendre l’ascendant. Tout le monde n’est pas forcément au meilleur niveau, on a des joueuses qui sont en dents de scie actuellement. L’objectif c’est de ramener tout le monde au meilleur niveau pour qu’on puisse avoir d’autres résultats et être entièrement satisfaits. Que Marie Prouvensier ait un niveau international, ce qui me fait plaisir c’est que j’avais peur que le retour soit un peu difficile après l’Euro mais elle est au meilleur niveau le plus tôt possible. Tant mieux pour nous. Il va falloir continuer pour elle à assumer, elle va être ciblée par les adversaires. A nous de continuer à jouer sur elle tout en ayant d’autres solutions.”

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.