29 octobre 2020

Les Ducs doivent s’imposer face à la lanterne rouge Caen

Ave un bilan de 8 victoires pour 10 défaites, les Ducs occupent actuellement une dixième place quelque peu décevante en ligue Magnus de Hockey. Ils recevront ce soir à Trimolet pour un duel d’importance les Drakkars de Caen, actuels lanterne rouge du championnat. Les Bas-Normands ne totalisent que deux victoires en temps réglementaire mais ont disputé six prolongations ! Face à des adversaires qui ne baissent jamais les bras, les Ducs devront impérativement jouer trois tiers pleins.

 

Mathieu Briand et les Dijonnais doivent prendre les choses en mains (Nicolas GOISQUE/archives)
Mathieu Briand et les Dijonnais doivent prendre les choses en mains (Nicolas GOISQUE/archives)

Défaits dans des conditions différentes lors de leurs deux derniers matchs face à Rouen puis à Lyon, les Ducs sentent justement le souffle des Lyonnais dans leur dos. Afin de reprendre un peu d’air en vue de la qualification pour les plays off, les Dijonnais seraient bien inspirés de ne pas se rater.

Ne pas se faire surprendre

Dijon n’est pas forcément très en confiance et les adversaires le savent. A Lyon les joueurs de Jarmo Tolvanen n’ont pas mis plus de 3 minutes pour se mettre dans une situation délicate en encaissant deux buts. Des absences à ne surtout pas renouveler contre des formations aux abois et en quête importante de points. Or c’est exactement le profil des Normands qui se présenteront sur la glace de Trimolet ce mardi soir. Les Ducs sont prévenus, il faudra être concentrés d’entrée et éviter les fautes d’inattention et les pénalités mettant en difficultés le collectif, même si les Dijonnais sont relativement performants en infériorité.

Prendre le mach à son compte

Face à Rouen, des Dijonnais motivés et concentrés avaient parfaitement entamé le match en menant 3-0 après 30 minutes de jeu. Ils avaient ensuite cédé sous la puissance de feu rouennaise. Mais Caen ne possède pas les atouts offensifs de son voisin normand. Si Dijon parvient à rééditer la même entame de match, il devrait logiquement arriver à ses fins. En jouant sur leur valeur durant la totalité de la rencontre les coéquipiers d’Anthony Rech ont les arguments nécessaires pour faire rebrousser chemin aux Drakkars.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.