19 septembre 2019

Laval – DFCO (1-0) : Dijon paye son manque d’efficacité

Une semaine après sa première défaite de la saison à Gaston Gérard contre Tours (0-3), Dijon voulait repartir de l’avant et s’imposer contre Laval. Malgré un match abouti au niveau du jeu, les Bourguignons n’ont pas réussi à ramener, au moins, un point et s’inclinent sur la plus petite des marges (1-0).

Les attaquants Dijonnais ont multiplié les occasions (Nicolas GOISQUE/archives)
Les attaquants Dijonnais ont multiplié les occasions (Nicolas GOISQUE/archives)

Ce déplacement à Francis le Basser avait tout du match piège. Une équipe rugueuse, physique et qui n’a toujours pas connu la défaite à domicile cette saison. Pour autant, les hommes d’Olivier Dall’Oglio débutent parfaitement la rencontre. Les coéquipiers de Romain Philippoteaux ont le contrôle du ballon et asphyxient complètement les Lavallois. Placé en soutien de Loïs Diony, Mollet est très disponible entre les lignes défensives lavalloises. Il ne faut pas attendre longtemps pour voir les visiteurs se montrer dangereux. Après une belle action collective, Romain Philippoteaux est lancé sur la droite de la surface de réparation. Le milieu bourguignon frappe fort en angle fermée mais Cappone boxe parfaitement le ballon.

Des Dijonnais dominateurs

Après un début de match difficile, les joueurs de Denis Zanko commencent à sortir la tête de l’eau. Les Lavallois essayent de s’infiltrer sur les côtés en vain face à une solide défense bourguignonne. Un mieux de courte durée car le DFCO reprend sa marche en avant. Au quart d’heure de jeu, Diony se retrouve dans la même position que Philippoteaux quelques minutes plus tôt. L’avant centre dijonnais frappe fort au premier poteau mais Cappone se couche rapidement et dévie le ballon sur le poteau (0-0, 16’). Dijon est séduisant dans le jeu mais les Côte-d’Oriens ne réussissent pas à concrétiser leur temps fort. La partie s’équilibre et les locaux réduisent les espaces. Ils reprennent peu à peu le contrôle du ballon sans être dangereux. La deuxième partie de la première mi-temps est insipide et le score reste vierge au moment ou les vingt-deux acteurs rentrent au vestiaire.

Une erreur, un but

Le match piège prend tout son sens dès le début de la seconde période. Sur la première seule véritable occasion lavalloise, à l’entrée de la surface de réparation, Saïd ouvre le score après un mauvais renvoi de Rémy (1-0, 49’). Un but contre le cours du jeu qui n’abat pas les Côte-d’Oriens, au contraire. Les Dijonnais sont vexés et intensifient leur domination. Durant presque toute la seconde période, Dijon fait le

siège du but de Cappone. Les occasions se multiplient mais que ce soit Gastien, Mollet, Bela, Diony ou Philippoteaux, les attaquants dijonnais trouvent les défenseurs ou le gardien Lavallois face à eux (49’,

Diony a touché du bois mais Dijon n'est pas passé (Nicolas GOISQUE/archives)
Diony a touché du bois mais Dijon n’est pas passé (Nicolas GOISQUE/archives)

50’, 59’, 65’, 75’, 93’). Même si l’arbitre de la rencontre a peut-être oublié un pénalty, Dijon s’est procuré assez d’occasions pour au moins assurer le point du nul.

Dijon n’y arrive pas

A l’image du double sauvetages de Cappone face à Mollet et Philippoteaux (75′) ou encore la barre transversale trouvée par Jérémie Béla (77′), la réussite fuit clairement les Bourguignons. Les hommes d’Olivier Dall’Oglio n’abdiquent pas, tout le monde monte aux avant postes. La tension monte et les contacts sont plus rugueux. Dans les dernières minutes, Dijon pousse et les longs ballons dans la boîte s’accumulent. Laval résiste au courage et après’une dernière situation chaude, l’arbitre de la rencontre, monsieur Palhies, libère le stade Francis Le-Basser. Les Tangos restent invaincus à domicile cette saison tandis que Dijon concède une deuxième défaite de suite en ayant pourtant rendu une bonne copie. Malheureusement, les coéquipiers de Samuel Souprayen n’ont pas eu l’esprit tueur pour concrétiser leur nombreuses occasions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.