28 octobre 2020

Dijon attend Gap et Nicolas Ritz avec ambition

Pour le compte de la 22ème journée de Ligue Magnus Dijon reçoit ce mardi à Trimolet la formation de Gap. Après la belle victoire obtenue samedi à Strasbourg (2-5) les Ducs s’attaquent à l’un des très gros morceaux du championnat, les Rapaces de Gap.  Après trois défaites concédées lors des quatre premières journées, les joueurs des Hautes Alpes sont montés petit à petit en puissance en alignant les succès, et restent actuellement sur cinq victoires de rang (Strasbourg, Angers, Caen, Epinal et Briançon).

 

 

Nicolas Ritz évoluera cette fois sous les couleurs des rapaces (Nicolas GOISQUE/archives)
Nicolas Ritz évoluera cette fois sous les couleurs des rapaces (Nicolas GOISQUE/archives)

Nicolas Ritz face aux “siens”

Le choc s’annonce de haut niveau si l’on en juge les matchs joués par les Ducs à Trimolet contre Angers et Rouen, deux autres cadors de la ligue. Equipe la plus disciplinée du championnat, Gap n’offre que peu d’occasions de supériorité numérique à ses adversaires. Efficaces en défense devant leur gardien Charles Lavigne (89,5% d’arrêts), les Rapaces ne concèdent en moyenne que vingt-cinq tirs cadrés par match. S’appuyant sur une base arrière solide, les coéquipiers du capitaine Teddy Trabichet alignent la quatrième attaque du championnat. Avec douze buts chacun, Bostjan Golicic et l’international Nicolas Arrossamena constituent une sérieuse menace en plus de Nicolas Ritz. L’ex-bombardier dijonnais est encore revenu renforcer au mercato d’hiver. Le public lui réservera sans nul doute un accueil chaleureux.

 

Objectif: remonter au classement

Pour les joueurs de Jarmo Tolvanen et Jonathan Paredes, la bouffée d’air prise à Strasbourg a replacé les ambitions à la hausse. Avec encore six matches à disputer en saison régulière*, les Ducs sont en mesure de bouleverser le classement à leur avantage. A l’image de Sébastien Gauthier buteur et combatif samedi ou du jeune défenseur Quentin Mahier auteur de ses deux premiers buts en Ligue Magnus, les Ducs ont montré samedi une envie réelle d’aller de l’avant. Le capitaine Martin Gascon sait qu’il peut également compter sur la jeune classe ; Anthony Rech, Mathieu Briand, Romain Gutierrez ou Bastien Lardière ne ménageant pas leurs efforts ni leur implication dans le jeu.

 

La performance d'Henri Corentin Buysse sera sans doute déterminante (Nicolas GOISQUE/archives)
La performance d’Henri Corentin Buysse sera sans doute déterminante (Nicolas GOISQUE/archives)

Déterminés, les Ducs sont en mesure de prendre l’avantage sur une équipe brillante. Le combat promet. Supporters, partenaires et spectateurs devraient largement en profiter. Ils sont une nouvelle fois attendus nombreux d’autant plus que le public dijonnais devra patienter jusqu’au mardi 10 février 20h00 pour retrouvera les Ducs à domicile. Ils affronteront alors Briançon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.