28 octobre 2020

Epinal-Dijon: faire sauter le verrou vosgien

Ce vendredi les Ducs de Dijon se rendent à Epinal pour le compte de la 23ème journée de Ligue Magnus ; deux équipes au parcours présentant des similitudes au classement. Si Epinal, vainqueur de Lyon mardi, ne s’est guère rassuré selon son coach Philippe Bozon, Dijon battu par Gap a montré un niveau intéressant déjà entrevu face à Angers et Rouen. Plutôt prometteuse à l’approche des play-offs, la machine dijonnaise a encore besoin de monter en puissance.

 

Il faudra faire plier la grosse défense spinalienne(Nicolas GOISQUE/archive)
Il faudra faire plier la grosse défense spinalienne (Nicolas GOISQUE/archive)

 Les Gamyos à l’aise à domicile

Dans leur antre, les Gamyos d’Epinal ont obtenu sept victoires en dix matches. Ce sera l’un des défis à relever pour les Ducs que d’aller s’imposer chez le proche voisin vosgien. Soutenu par un nombreux public (1449 spectateurs de moyenne) et dans une patinoire rénovée et aux tribunes agrandies, les hommes du capitaine Maxime Ouimet devront confirmer l’embellie entrevue mardi. La cage du gardien international slovène Andrej Hocevar est la moins bombardée de la ligue grâce au travail des défenseurs Alain Goulet, Aziz Baazi, Vojtech Kloz et à un bon repli défensif. Côté  attaque, les Spinaliens restent dépendants des vétérans Jan Plch (12 buts et 12 passes) et Michal Petrak (21 points) l’ex-dijonnais Vincent Kara aligne quant à lui déjà dix-huit points. Autre ancien Duc de valeur, Peter Valier prend lui toujours autant de plaisir à affoler les défenses. Soucieux de se relancer définitivement aux dépens des visiteurs bourguignons, Epinal neuvième au classement pourrait en cas de succès réintégrer le top 8.

 

Revanche à prendre pour Dijon 

 

Battus à l’aller (1-4) les Dijonnais seront sans doute motivés à l’heure de se rendre dans les Vosges. Le niveau affiché  contre Angers, Rouen et Gap montre une qualité de jeu certaine. Encore faut-il le maintenir sur plusieurs matchs d’affilée en s’appuyant sur les points forts de l’équipe. D’abord le gardien Henri-Corentin Buysse (3ème de la Ligue) qui reste déterminant avec 91,7% d’arrêts. Adam Sedlak devrait effectuer son retour au jeu et soulager une défense à cinq un peu courte. Son apport devrait  favoriser le jeu vers l’avant des joueurs du capitaine Martin Gascon.L’attaque ducale est emmené par deux ex Spinaliens Steven Cacciotti  et  Sébastien Gauthier  propose des options intéressantes. Le jeune Mathieu Briand (21 ans, 1,98 m, 95 kg) est pour sa part omniprésent en zone offensive. Aram Kevorkian est toujours aussi spectaculaire et travailleur, et son association avec Alexandre Mulle peut s’avérer explosive. Les Ducs sont vraiment  en mesure d’aller livrer bataille à Epinal.

 

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.