20 août 2019

Les Ducs à Briançon pour tenter un coup

Les Ducs de Dijon battus vendredi à Epinal se rendent ce  soir à Briançon. Dans un match en retard non disputé en novembre en raison de problèmes techniques à la patinoire René Froger, les Dijonnais devront tenter rapidement de prendre l’ascendant sur les Diables Rouges. Très solides à domicile (trois défaites en douze rencontres) et actuels septièmes au classement à un tout petit point de Chamonix cinquième, les joueurs d’Edo Terglav disposent de la faveur des pronostics. Aux Ducs de les déjouer.

 

Edo Terglav attend beaucoup son collectif. Il l’a clairement annoncé après la victoire contre Caen (5-3) et souhaite retrouver l’esprit qui a fait la force de son groupe victorieux d’Angers, Rouen, Grenoble, Amiens ou encore Epinal. La copie attendue devra être de bonne facture.

 

Steven Caccioti sera une des armes offensive Dijonaise(©Guillaume Meurisse/Hockey Hebdo)
Steven Caccioti sera une des armes offensives dijonnaises (©Guillaume Meurisse/Hockey Hebdo)

Forces en présence

Les Diables compteront sur leur portier Shane Malodora (90,5% d’arrêts) pour les propulser vers le quatuor de tête. Protégé entre autres par deux ex-Dijonnais, Cédric Custosse, et Kevin Igier actuel second défenseur de Magnus, le gardien haut-alpin sera à n’en pas douter l’une des pièces maîtresses de la machine briançonnaise. Les attaquants Dave Labrecque (29 points), Ian Mc Donald (10 buts), ou le jeune français Norbert Abramov, constituent à eux trois une partie de la sixième force offensive de Ligue Magnus. Ils seront opposés au système défensif dijonnais, classé lui septième, et doté du second jeu en infériorité numérique.

 

 Garder les distances sur les poursuivants

En cas de victoire, le groupe de Jarmo Tolvanen et Jonathan Paredes pourrait s’emparer de la neuvième place au détriment de Strasbourg qui pour protéger son bien devra aller s’imposer à Angers. Les joueurs dijonnais devront d’abord penser à maintenir l’avance sur leur poursuivants lyonnais et morzinois qui eux ne jouent pas ce mardi soir. L’occasion à saisir est donc belle pour les Ducs, qui, à l’image de leurs leaders offensifs Steven Cacciotti et Ilpo Salmivirta, sont en mesure de produire du jeu. Les attentes sont donc fortes au sein du groupe et dans son entourage immédiat mais également chez les supporters qui ne cessent de soutenir inconditionnellement leurs protégés. Une fois de plus, la discipline sera l’un des facteurs clé pour terrasser les Diables dans leur antre. En attendant le match de samedi, où cette fois à Grenoble, le DHC s’attaquera  au leader.

 

Le public retrouvera les Ducs à domicile le mardi 10 février pour la réception de Briançon dans un match retour sans doute tumultueux.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.