6 décembre 2019

CDB – Nîmes : encore un scénario cruel !!

1/4 de finale de Coupe de France. Après une rencontre durant laquelle le CDB aura affiché un beau visage et montré qu’il avait des ressources physiques et morales, les Dijonnaises tombent avec les honneurs face au Handball Cercle Nîmes au terme d’une longue et haletante séance de tirs aux buts (33-34). Il va falloir attendre maintenant de nouveau un mois avant de retrouver la compétition et le championnat avec la réception d’Issy Paris fin février. Curieux, après le mois de janvier effréné que viennent de vivre les filles de Christophe Maréchal.

 

Djana Stevin a réalisé un bon match à l'image de ses coéquipières (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)
Djana Stevin a réalisé un bon match à l’image de ses coéquipières (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

Le Cercle Dijon Bourgogne a fait plaisir aux quelques centaines de supporteurs qui s’étaient déplacés au Palais des Sports en cette soirée de demi finale de Mondial pour la bande à Karabatic. Et  franchement, ce n’était pas acquis d’avance tant on se demandait dans quel état allaient se présenter Léa Terzi et ses partenaires suite aux déceptions légitimes ayant suivi notamment les deux derniers revers en championnat contre Nantes et Nîmes.

Un CDB séduisant

Le coach dijonnais l’avouera après match, il avait même supprimé la séance d’entraînement de mercredi pour faire respirer les corps et les têtes de ses joueuses. Après un tout début de match qui peut laisser craindre le pire (1-3,5′ et 3-7, 15′) les Dijonnaises montent en puissance. Les attaques sont plus construites et fluides, Barbara Moretto, grosse satisfaction de ce mois de janvier, est tranchante et Dijana Stevin retrouve des couleurs. Il y a sans doute moins de pression sur cette rencontre même si elle peut conduire en 1/2 finale de coupe, et ce CDB n’est jamais meilleur que jouant libéré. Muselant bien Mouna Chebbah en défense, les Dijonnaises donnent le rythme de la rencontre et sont assez logiquement devant au score quant vient la pause (12-11).

Un trou d’air qui remet Nîmes en confiance

Le CDB reprend bien le match et après deux doublés de Skolkove et Stevin auxquels s’ajoutent deux buts des jeunes pousses Ribeiro et Bouchard et de nombreuses parades de Ben Slama,  les Dijonnaises font un break intéressant (18-14, 41′). Elles parviennent ensuite à stabiliser cet écart durant les dix minutes suivantes, notamment grâce à

Le CDB y acru durant la séance de tirs aux buts (Nicolas GOISQUE/www.focale.info)
Le CDB y a cru durant la séance de tirs aux buts (Nicolas GOISQUE/www.focale.info)

trois réalisations d’une Marie Prouvensier, elle aussi en regain de forme (24-20, 50′). C’est alors que les locales perdent un peu le fil du match. Nîmes n’en demande pas tant. Gênées depuis le début du match par la bonne prestation bourguignonne, elles alignent un 6-1 en 5 minute retrouvant confiance comme par miracle, à l’image d’une Mouna Chebbah moins décisive que d’habitude jusque là (25-26, 55′).

Money time pour Dijon, tirs aux buts pour Nîmes !!

Alors qu’on se dit que les Dijonnaises risquent de rater le money time, elles surprennent encore en remontant deux buts de déficit dans les dernières minutes. Marie Prouvensier ne tremble pas sur un ultime pénalty à 30 secondes du terme et la défense héroïque parvient à chiper la balle de match dans les mains nîmoises. Laura Ceccaldi est justement disqualifiée pour avoir stoppé volontairement de façon irrégulière la dernière montée de balle dijonnaise (27-27, 60′). La place en demi finale doit se jouer aux tirs aux buts. 4 pénaltys sur 5 sont marqués par les deux équipes sur la première série de 5 (31-31).

c'est fini Camille Ayglon vient de qualifier Nîmes (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)
C’est fini, Camille Ayglon vient de qualifier Nîmes (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

Vient la mort subite : Pidpalova et Chebbah ne tremblent pas. Après un échec de Prouvensier, Son a une première balle de match mais Marina Pantic s’interpose brillamment. 4 tirs plus loin Camille Ayglon ne rate pas la deuxième balle de match suite à un échec de Barbara Moretto et propulse les siennes en demi. Vraiment dur pour un CDB qui méritait mieux. Une fois de plus.

Réclamation 

Le CDB a posé une observation considérant que le score était passé de 24-20à 24-22 alors que Nîmes n’avait marqué qu’une fois. Cependant cette observation a été posée hors délai après le dénouement de la rencontre. Bien qu’ayant assez peu de chances d’être suivie d’effet, elle laisse planer un doute sur l’entérinement définitif du résultat. Nous vous tiendrons bien sur au courant de l’évolution de cette requète.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.