18 septembre 2019

Défaite Logique du DBHB face à Chambéry

Coupe de France de Handball : 16ème de Finale : Dijon – Chambéry. Après 20 minutes de bonne facture, le Dijon Bourgogne Handball a laissé son adversaire chambérien s’envoler en restant muet durant 8 longues minutes. Le break fait, les Savoyards n’ont plus eu qu’à gérer le match . Les Dijonnais ont de nouveau montré leurs limites en jeu placé mais ont également réussi quelques jolies choses, notamment dans le jeu de transition ou de contre-attaques. Il faudra cependant réduire les pertes de balles et les immanquables lors des prochaines échéances de Pro D2, et dès vendredi prochain contre Pontault-Combault.

 

Marco Poletti et Dijon ont rèussi 20 premières minutes correctes avant de sombrer (©Eric Bontemps)
Marco Poletti et Dijon ont rèussi 20 premières minutes correctes avant de sombrer (©Eric Bontemps)

Les Savoyards sont-ils restés aux vestiaires ? Toujours est-il que c’est Dijon qui entame parfaitement son match avec 3 arrêts de suite de Stojinovic, qui offre deux contre-attaques et un pénalty aux siens, ce dernier converti par Poletti (3-0, 5′). Chambéry prend un temps mort d’entrée.

Relatif équilibre durant 20 minutes puis…

Remise en ordre immédiatement suivie d’effet puisque c’est au tour des Chambériens d’aligner les réalisations (3-5, 10′). Chardon stoppe l’hémorragie et durant 10 petites minutes la partie s’équilibre quelque peu. Dijon trouve surtout la faille sur jeu rapide ou avec le pivot Marc Poletti. A la 20ème minute, ce dernier a une balle d’égalisation à 8 partout sur pénalty, mais Genty s’interpose brillamment, commençant un petit festival. Durant 8 longues minutes les locaux sont en échec, ne trouvant pas de solution face à la haute défense savoyarde et buttent sur un gardien qui stoppe facilement les tirs pris en demi position. La punition ne se fait pas attendre (7-14, 28′). Et quand Jaglin trouve enfin la faille, c’est déjà presque la pause, que les visiteurs rejoignent avec un solide matelas (9-16, 30′).

Thimotey N'Guessan et Chambéry se sont tranquillement imposés (©Eric Bontemps)
Thimotey N’Guessan et Chambéry se sont tranquillement imposés (©Eric Bontemps)

Chambéry gère tranquillement

La deuxième période permet au public dijonnais de découvrir le jeune Melvin Richardson. Dijon, lui, semble avoir oublié que le match a repris et encaisse un 4-0 d’entrée qui fait monter l’écart à + 11 (9-20, 35′). Le match est plié. Il faut attendre 7 minutes dans cette seconde période pour voir le DBHB marquer par Kovac  (10-20, 37′). Chambéry baisse un peu de rythme et Kovac, Poletti et Rac, en profitent pour redonner un peu de couleurs à la prestation locale ( 17-23, 47′). Pas de quoi inquiéter les pensionnaires de D1 qui déroulent tranquillement en maintenant le DBHB à distance, et s’imposent logiquement sans avoir été particulièrement chahutés durant la rencontre. Les fans chambériens venus en nombre peuvent continuer à mettre l’ambiance pendant que leurs internationaux et leur coach adjoint, Jackson Richardson, restent de longues minutes à signer des autographes.

 

 

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.