18 septembre 2019

DFCO-Sochaux : une victoire à l’arrachée (1-0)

Le DFCO s’est imposé sur sa pelouse cet après-midi face à Sochaux 1-0 pour le compte de la 23ème journée de Ligue 2. Une victoire qui s’est dessinée dans les toutes dernières minutes du temps additionnel. Un match référence qui va faire du bien mentalement à Dijon qui remonte à la 3ème place du classement.

 

 

Florent Perraud n'a rien eu à faire de toute la partie (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)
Florent Perraud n’a rien eu à faire de toute la partie (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

Enfin une victoire ! Les Dijonnais ont stoppé leur série noire de 5 défaites consécutives en gagnant 1 à 0 contre le FC Sochaux. Une victoire méritée mais acquise dans la douleur. En première période, les hommes d’Olivier Dall’Oglio ont dominé, en se créant quelques occasions, notamment grâce à Béla.

 

 

Domination dijonnaise

En tout début de match, l’allier droit centre, le ballon arrive dans les pieds de Marié qui lance Rivière, mais Pelé intervient devant l’attaquant dijonnais (8’). Le gros pressing en milieu de terrain exercé par le DFCO, a mis les Sochaliens en grande difficulté, ces derniers n’arrivant pas à se dégager. Le jeu penche majoritairement sur le côté gauche. Le latéral gauche Souprayen déborde sur son côté en s’appuyant sur Béla et tente de centrer, mais Tardieu parvient à contrer la tentative (12’). Malgré la monopolisation du ballon par Dijon, les Sochaliens tentent quelques percées en contre. Après une perte de balle dijonnaise, le ballon revient dans les pieds de Cacéres, qui tente un lob en une touche de balle mais le ballon passe à côté du but de Perraud (17’).

Raspentino première

Première apparition sous ses nouvelles couleurs pour Florian Raspentino (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)
Première apparition sous ses nouvelles couleurs pour Florian Raspentino (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

Le gardien sochalien Pelé, ne semble pas être dans son assiette en première mi-temps. Tardant à sortir, il est proche de se faire surprendre par Marié venu de la gauche, mais parvient à repousser le ballon du bout des gants (24’). Juste avant la mi-temps, c’est autour de la nouvelle recrue du DFCO, Florian Raspentino, de se mettre en évidence. Après un bon travail de Rivière sur la gauche, Béla récupère et sert Raspentino qui coupe au premier poteau en tentant une talonnade (40’) sans réussite. L’ex-Caennais réussit une première prestation honorable avec son nouveau club.

12 tirs au but à 1

En 2ème période, les Dijonnais repartent avec les mêmes intentions. Après un jeu à 3, Tavares-Gastien-Bamba, ce dernier s’infiltre dans la surface et centre en retrait. La défense Doubiste s’emmêle les pinceaux et dégage en corner (50’). Les hommes d’Oliver Dall’Oglio, continuent leur marche en avant en se servant des coups de pieds arrêtés pour se créer des occasions. Sur un corner, le ballon est mal renvoyé par  Khajar. Marié ne se pose pas de question, seul à l’entrée de la surface, il arme une reprise de volée puissante qui vient s’écraser sur la transversale (55’).  Les Sochaliens sont en difficultés, alors que Dijon a frappé 12 fois au but, ils n’ont tiré qu’une seule fois.

 

Béla était au four et au moulin (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)
Béla était au four et au moulin (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

92ème minute, la délivrance !

Sur un débordement de Béla côté droit, l’allier dijonnais centre pour Tavarès qui vient couper de la tête. Pelé sort et gêne l’attaquant côte-d’orien qui ne peut cadrer  (62’). En fin de partie, les Sochaliens se créent enfin une occasion. Après un centre de Tardieu, Cacarès est servi sur la gauche. Il déclenche une lourde frappe qui vient rebondir sur la barre transversale et s’écrase sur la ligne (88’). C’eût été le hold up parfait. 4 minutes plus tard, cependant, c’est la délivrance pour le DFCO. Sur un long ballon, Vivian dégage mal, Tavarès en profite et frappe mais le ballon heurte le poteau. Béla a suivi et met le ballon au fond des filets de Pelé (92’).

Béla, meilleur joueur de la rencontre

L’allier droit dijonnais a été partout dans cette rencontre. Il a dynamisé le jeu du DFCO en se créant des occasions et en faisant jouer ses partenaires. Il a aussi tenté sa chance sur coup de pied arrêté. Sur coup franc, d’une frappe forte, il oblige Pelé à se détendre et à mettre le ballon en corner (53’). Le joueur de 22 ans aura mouillé le maillot cet après-midi et donné la victoire à son équipe. Une victoire méritée pour le DFCO, à confirmer la semaine prochaine face à Niort.

RETROUVEZ LES PHOTOS DE LA RENCONTRE ICI

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.