24 novembre 2020

Niort – DFCO : Place à la confirmation

Après un mois de janvier catastrophique avec quatre défaites en autant de matchs, le DFCO a retrouvé le chemin du succès en dominant Sochaux la semaine dernière (1-0). Les hommes d’Olivier Dall’Oglio doivent désormais confirmer ce regain de forme, et cela dès demain soir sur la pelouse des Chamois Niortais.

 

Bèla devra confirmer sa bonne dernière prestation (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)
Bèla devra confirmer sa bonne dernière prestation (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

L’attente fut longue mais ça y est, Dijon a enfin signé sa première victoire en Ligue 2 de l’année 2015. Enchaînant déconvenue sur déconvenue, Samuel Souprayen et ses coéquipiers s’étaient installés dans une spirale négative. La venue de Sochaux, un concurrent direct pour la montée, a permis aux Dijonnais de se relancer. Même si tout n’a pas été parfait, qu’importe, l’essentiel a été assuré. Durant cette rencontre, les Bourguignons ont retrouvé leur vertu défensive, ne concédant que très peu d’occasions aux Sochaliens, il ne manquait que l’efficacité devant le but. Une prestation rassurante qui a permis aux Côte-d’Oriens de préparer ce déplacement chez les Chamois Niortais avec plus de sérénité. Pour autant, un seul et unique succès isolé ne permettra pas au DFCO d’accéder à l’élite. Les hommes d’Olivier Dall’Oglio n’ont pas le choix, ils doivent aller s’imposer dans les Deux-Sèvres et commencer une série primordiale pour rester dans le haut du panier.

Béla, le nouvel homme fort du DFCO ?

Avec le départ de son homme providentiel, Romain Philippoteaux, et la série de défaites qui s’allongeait, Olivier Dall’Oglio a effectué un changement tactique. Renonçant à son  4-4-2 avec deux milieux excentrés, le tacticien bourguignon a décidé de renforcer son entre-jeu en adoptant un schéma ressemblant à celui de l’Olympique Lyonnais, actuel leader de Ligue 1, avec un milieu en losange et deux pointes. On retrouve ainsi l’ancien Lensois, Jérémie Béla, en meneur de jeu. Face à Sochaux, le natif de Melun a dynamisé à lui tout seul l’attaque dijonnaise par sa mobilité, sa technique et sa capacité d’accélération. Jérémie Béla paraît être plus à l’aise derrière les attaquants tels un électron libre. Avec le départ de Romain Philippoteaux, Olivier Dall’Oglio semble avoir trouvé son nouvel homme fort.

Niort dans le doute

Sur la route du club du président Olivier Delcourt, se dressent des Niortais dans la tourmente. Proches de réaliser un incroyable exploit la saison dernière en rejoignant la Ligue 1 (finalement 5e), les Niortais regardent dans le sens inverse cette saison et se battent pour éviter la relégation en National. Florian Martin et ses coéquipiers restent sur sept matchs sans victoire dont cinq nuls et deux défaites. Et pire, ils

Au match Aller Rivière avait donné la victoire à Dijon en toute fin de match (Nicolas GOISQUE/archives)
Au match aller, Rivière avait donné la victoire à Dijon en toute fin de match (Nicolas GOISQUE/archives)

n’ont plus gagné à domicile depuis le 26 septembre dernier contre Angers (2-1). Le successeur de Pascal Gastien, Régis Brouard, a du mal à trouver la bonne formule. Les Chamois n’ont pas réussi à remplacer deux hommes forts de la saison passée : Nicolas Pallois et Emiliano Sala. Le premier était le patron de la défense niortaise et le second, le meilleur buteur du club avec 18 réalisations. S’ils veulent éviter un scénario catastrophe en fin de saison, les hommes du président Joël Coué n’ont plus le choix et doivent stopper cette mauvaise série en venant à bout du DFCO. Les deux équipes veulent les trois points mais seule l’ une des deux pourra les obtenir.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.