21 septembre 2019

Amoindrie, la JDA se déplace en terre Ch’ti

Pour le compte de la 22e journée de Pro A, la JDA Dijon Basket se déplace dans le Pas-de-Calais pour y affronter le Stade Olympique Maritime Boulonnais. Une Jeanne qui devra faire sans plusieurs joueurs : Prénom et Alingué sont blessés, alors que Ballo est en sélection.

 

en l'Absence de Prénom out pour la fin de la saison le rôle d'André Harris sera primordial (Nicolas GOISQUE/archives)
En l’Absence de Prénom, out pour la fin de la saison, le rôle d’André Harris sera primordial (Nicolas GOISQUE/archives)

Actuellement, l’effectif de Jean-Louis Borg vit une véritable hécatombe. D’habitude épargnée par les grosses blessures, la JDA vient de perdre en quelques jours Ferdinand Prénom pour le reste de la saison et Jacques Alingué pour encore deux semaines. Ajoutons à cela, l’absence de Drissa Ballo toujours avec sa sélection, et si cela ne suffisait pas, Zach Moss jouera malade (angine). C’est donc une équipe dijonnaise décimée qui se rend à Boulogne pour y défier la lanterne rouge du championnat.

Trouver les solutions défensives

Les absences d’Alingué, Prénom, Ballo et la maladie de  Moss, qui ne sera surement pas à 100%, compliquent la situation de Jean-Louis Borg pour mettre en place son système défensif. Sans ses deux pivots, le coach dijonnais devra faire avec les moyens du bord et André Harris devrait prendre place à ce poste.Comme en  Leader’s Cup et en Coupe de France, ce même Harris suppléera Antoine Mendy, qui lui aussi n’est pas à 100% de ses capacités du fait de douleurs aux abdominaux. Une situation compliquée mais Dijon n’a pas le temps de gamberger et doit retrouver le chemin du succès en Pro A. Malgré une bonne Leader’s Cup et une qualification laborieuse obtenue à Vichy, la JDA reste sur une série de trois défaites consécutives en championnat, une première depuis le début de la saison. S’ils veulent rester parmi les quatre premiers, les Côte-d’Oriens n’ont pas le choix et doivent engranger des succès pour maintenir l’écart avec leurs poursuivants qui reviennent fort comme Nancy ou Paris-Levallois.

Boulogne est au complet

Malade Zach Moss devrait néanmoins tenir sa place (Nicolas GOISQUE/archives)
Malade, Zach Moss devrait néanmoins tenir sa place (Nicolas GOISQUE/archives)

De leur côté, les Boulonnais sont mieux depuis le début de l’année 2015. Les hommes de Germain Castano avaient bouclé 2014 avec seulement deux succès en seize matchs. La en cinq matchs, ils viennent de l’emporter à deux reprises avec notamment une victoire à Orléans la semaine passée, un concurrent direct pour le maintien. Un maintien qui semblait inaccessible après les matchs de Noël et qui semble aujourd’hui  à leur portée. C’est donc au complet et avec un moral retrouvé qu’Alando Tucker et compagnie vont se confronter aux Bourguignons. Pour rappel, au match aller le SOMB avait déjà posé de gros problèmes à la formation dijonnaise avec un Kenny Boynton des grands soirs ayant marqué 31 points. Face à la 9e attaque de Pro A (75,4 points par match), la Jeanne devra résister mais aussi profiter des largesses défensives de cette équipe boulonnaise.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.