25 janvier 2021

Nancy – JDA : Ne pas laisser échapper la Coupe de France

C’est au sein du Palais des Sports Jean-Weille de Nancy que Dijon disputera les quarts de finale de la Coupe de France. La JDA aura fort à faire mercredi soir face aux actuels 6èmes de Pro A, tant les dernières prestations des hommes de Jean-Louis Borg se sont révélées insuffisantes. De la fatigue, des absents et surtout des désillusions qui s’accumulent : la Jeanne doit maintenant se ressaisir.

 

Steven Gray reste une arme offensive de choix (Nicolas GOISQUE/archives)
Steven Gray reste une arme offensive de choix (Nicolas GOISQUE/archives)

Vaincre pour convaincre

C’est à Vichy que Steven Gray et ses coéquipiers ont décroché leur ticket pour les quarts, mardi dernier, au terme d’une confrontation qui avait été des plus compliquées, les hommes de Jean-Louis Borg s’étant imposés en toute fin de match, bien aidés par la maladresse de Vichy aux lancers francs, bien en deçà de leurs performances habituelles. Les Bourguignons, en l’emportant sur le fil 77 à 78, n’avaient pas réussi à convaincre. Depuis, le ciel a semblé s’abattre sur le club côte-d’orien, avec les blessures de Prénom et d’Alingué. Zach Moss, quant à lui, était bien présent sur le parquet mais grippé, face au promu et dernier du classement Boulogne pour le dernier match de Dijon en Pro A  : 86-70 ! Une sévère défaite.

Nancy l’indécis

Harris devra seconder Moss bien seul à l'intérieur après les nombreuses blessures (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)
Harris devra seconder Moss, bien seul à l’intérieur après les nombreuses blessures (Nicolas GOISQUE/www.focale.info)

De leur côté, les Nancéiens jouent un basket en demi-teinte. Victimes d’une lourde défaite face à l’avant dernier du championnat Bourg-en-Bresse (83-68), les joueurs d’ Alain Weisz sont parvenus à évincer Nanterre (2ème de Pro A) de manière radicale (93-79). Un énorme sentiment de revanche devait peser sur les Couguars du SLUC, puisque c’est face à cette même équipe de Nanterre qu’ils s’étaient inclinés en finale de Coupe de France l’année passée (50-55). La revanche, c’est également ce qui devra animer la Jeanne puisque c’est Nancy qui avait renvoyé les Dijonnais chez eux lors de la demi-finale en 2014 (70-57). Seulement, si les rencontres se répètent, les matchs eux ne sont jamais les mêmes, et la Coupe de France est toujours synonyme de surprises. À la JDA de sortir les armes, afin d’espérer poursuivre la compétition.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.