21 janvier 2021

DFCO-Le Havre : Attention aux contres !

Demain après-midi, au stade Gaston Gérard, le DFCO affrontera Le Havre AC en match décalé de la 27ème journée de Ligue 2. Afin de rester sur la lancée du mois de février, cette rencontre n’est pas à prendre à la légère et demandera une forte implication tactique de la part des joueurs dijonnais.

 

 

Olivier Dall 'Oglio devra se passer de Steven Paulle suspendu (Nicolas GOISQUE/archives)
Olivier Dall ‘Oglio devra se passer de Steven Paulle suspendu (Nicolas GOISQUE/archives)

« Tous ensemble et tous impliqués ! » c’était le mot d’ordre d’Olivier Dall’Oglio ce matin en conférence de presse. Le coach a rappelé l’importance de l’investissement des joueurs sur chaque match : «s’il n’y a pas une implication totale de tout le groupe, on est une équipe très moyenne. Je sens que l’ambition est là, mais je souhaite plus d’implication de la part des joueurs dans le collectif, qu’ils prennent encore plus leurs responsabilités». En effet, le DFCO a tendance à lâcher prise à des moments du match, comme lors de la 24ème journée face à Niort où les Dijonnais sont complètement passés au travers de leur première période. Un passage à vide qui coûte souvent les 3 points de la victoire au club. L’entraîneur des Côte-d’Oriens attend beaucoup plus de ses joueurs. «Je veux qu’ils aient la même motivation, qu’ils jouent trois ou quatre fois quatre-vingt dix minutes.»

Le casse-tête chinois en défense !

Entre les suspendus et les retours, Olivier Dall’Oglio va devoir se retourner les neurones dans tous les sens pour composer sa défense. Très bon depuis son retour, Steven Paulle sera suspendu au grand désarroi du coach «Steven Paulle a fait du bon boulot depuis qu’il est de retour, il nous a apporté ce côté « guerrier » et cela a fait du bien à l’équipe». Cependant, le DFCO pourra compter sur le retour de suspension de Cédric Varrault. Olivier Dall Oglio devra faire des choix sans perdre de vue le plan tactique de l’équipe havraise.

Des résultats normands en dent de scie

Depuis le début de la saison, Le Havre AC alterne  le bon et le moins bon. Si l’on prend l’année 2015, les joueurs de Thierry Goudet comptent seulement 3 victoires en 8 matches. Des victoires certes

Souprayen et la défense Dijonnaise devra se méfier des contres normands (Nicolas GOISQUE/archives)
Souprayen et la défense dijonnaise devra se méfier des contres normands (Nicolas GOISQUE/archives)

honorables (3-1 contre Valenciennes et Clermont) mais pas assez régulières pour espérer une meilleure place au classement (9ème de Ligue 2). «On ne les prend sûrement pas au meilleur moment mais c’est à nous d’aller les chercher, de montrer que chez nous, on est capable de renverser cette équipe-là» a déclaré Olivier Dall ‘Oglio.

Le Havre, une équipe de contre !

Les hommes d’Olivier Dall’Oglio devront impérativement être rigoureux au niveau du marquage des joueurs havrais afin éviter les contres normands «On aura sûrement plus la possession de balle, mais on ne sera pas à l’abri d’un contre havrais, domaine où ils sont très efficaces». Attention également à l’attaquant vedette du club, Mickaël Le Bihan, qui a inscrit 13 buts en 25 matches. Dijon devra donc se méfier du buteur maison, d’autant plus qu’il avait donné la victoire à son équipe lors du match aller (1-0). La rigueur défensive devra être de mise demain après midi  si le DFCO veut empocher les 3 points et rester dans la course à la montée en Ligue 1.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.