17 août 2019

Les Ducs pour l’exploit ?

Mercredi les Ducs ont dominé les Grenoblois dans tout les secteurs de jeu. Avec cette victoire ils se sont donnés l’opportunité de jouer un 5ème et dernier match qui se déroulera samedi soir en terre iséroise. Match qui s’annonce tendu tant les polémiques se sont succédées après la leçon donnée par Dijon aux Grenoblois. Avant demain soir, l’avantage psychologique penche plutôt côté dijonnais !

 

La Dynamique est Dijonnaise (©Axel Schanen/Hockey Hebdo)
La dynamique est dijonnaise (©Axel Schanen/Hockey Hebdo)

Le match le plus important de la saison

Samedi soir, c’est à une rencontre sous tension avec beaucoup d’engagements à laquelle nous risquons d’assister. Alors que les Dijonnais ont l’occasion de créer la grosse surprise de ces quarts de finales, les Grenoblois jouent toute leur saison sur ce match, eux qui avaient fini leaders de la saison régulière. Ce sont des Ducs en pleine forme, mentalement sur un nuage qui iront défier des Brûleurs de Loups touchés après la claque de mercredi, et emmenés par Jean-François Dufour (entraîneur adjoint) après le départ de leur désormais ancien entraîneur Richard Martel.

Des Ducs métamorphosés

Les Ducs sont méconaissables depuis le début des play-offs (©Guillaume Meurisse/Hockey Hebdo)
Les Ducs sont méconaissables depuis le début des play-offs (©Guillaume Meurisse/Hockey Hebdo)

On ne donnait pas cher de la peau des Dijonnais après la fin de la saison régulière. Saison qui a déçu beaucoup de supporteurs bourguignons ! Mais ce sont des play-offs de feu que sont en train de nous offrir les Ducs ! Une attaque retrouvée avec un Anthony Rech déchaîné, une défense déterminée, et un Buysse qui tient la baraque de manière incroyable (232 arrêts depuis le début des play-offs !) et l’on retrouve les hommes de Tolvanen en position de force face au grand favori au titre de champion. On espère donc continuer sur cette lancée côté dijonnais  !

Grenoble : Une bête blessée

Demain c’est une nouvelle équipe de Grenoble qui va devoir rentrer sur le terrain si les joueurs ne veulent pas quitter ses play-offs dès leur entrée en lice. 3 buts encaissés en seulement 18 minutes de jeu, et un Zajkowski bien seul se faisant assaillir par les Ducs ; voilà le triste spectacle auquel les supporteurs grenoblois ont pu assister mercredi. La bagarre

Les Grenoblois n'ont pas dit leur dernier mot (©Guillaume Meurisse/Hockey Hebdo)
Les Grenoblois n’ont pas dit leur dernier mot (©Guillaume Meurisse/Hockey Hebdo)

générale à la fin du match a montré le désarroi et la frustration qui a envahi cette équipe. Avec le limogeage de leur  entraîneur, du jamais vu en play-offs,  c’est un Grenoble touché qui ira essayer de se qualifier demain soir. L’avantage du terrain est quand même un plus? car la patinoire grenobloise devrait pousser les siens comme jamais.

Même si la dynamique semble être Dijonnaise, méfiance quand même face à des Brûleurs de Loups touchés mais pas morts qui vont vouloir se venger de l’affront subi cette semaine ! Ils n’ont quand même pas perdu tout leur hockey en 48  heures. C’est donc dans un match électrique que se jouera la qualification en demi-finales . Réponse demain soir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.