25 janvier 2021

On l’attendait, elle est arrivée !! Le Dijon Bourgogne Handball a enfin rendu vendredi dernier une copie digne de ce nom en balayant Strasbourg (34-20). Alors certes, c’était à domicile contre le dernier, mais c’est justement ces matchs là que les Dijonnais n’arrivaient pas à dominer comme ils auraient dû logiquement le faire. À eux de prendre les matchs un par un comme ils viennent avec le même état d’esprit, à commencer par le déplacement à Nancy de ce vendredi. Si confirmation il y a, alors la fin de saison pourrait s’annoncer mieux que prévue.

 

Il faudra bien utiliser les munitions (©Eric Bontemps)
Il faudra bien utiliser les munitions (©Eric Bontemps)

Pour la première fois de la saison, vendredi dernier, on n’a pas assisté à un festival d’approximation, de tirs ratés ou de pertes de balle. La défense dijonnaise présente d’entrée a récupéré les ballons nécessaires et les a bien exploités avec des montées de balle rapides et efficaces. C’est à retenir.

Défense et état d’esprit, la base !!

Les commentaires des différents joueurs bourguignons après la rencontre soulignaient d’ailleurs la performance collective en parlant de défense et d’état d’esprit retrouvé. C’est effectivement le préambule nécessaire à toute perspective de performance. La faiblesse de l’adversaire peut-elle expliquer à elle seule le sursaut dans ces domaines ?

Dokic est de retour aux affaires après sa blessure (©Eric Bontemps)
Dokic est de retour aux affaires après sa blessure (©Eric Bontemps)

On espère que non, et que le DBHB a pris conscience au cours de cette rencontre qu’il est capable de produire du beau handball à condition de s’en donner les moyens. La rentrée de Dokic en demi-centre a sans  doute  également apporté. Encore une fois tout ceci demande confirmation et on serait ravi de la constater.

Nancy dans les mêmes eaux que Dijon

L’adversaire de ce vendredi au menu des partenaires de Stojinovic : le grand Nancy ASPTT handball. Les performances de ce dernier dans l’exercice en cours sont assez similaires à celles de Dijon. Les Nancéens comptent un point d’avance sur le DBHB, possèdent une attaque plus percutante ( 421 buts marqués contre 384 à Dijon) et une défense plus perméable (427 buts encaissés contre 409). Attention, ils n’ont plus perdu depuis le 5 décembre dernier et restent sur une performance de choix puisqu’ils ont tenu le leader Mulhouse en échec (25-25). Nul doute qu’ils espèrent profiter de ce deuxième match d’affilée à la maison pour creuser le trou avec Dijon. Les deux demi-centres, le Bosniaque Kratovic (4ème buteur de Pro D2) et le Luxembourgeois Muller arrivé cette année, sont à surveiller particulièrement. Nancy a terminé 6ème l’an dernier et aimerait bien grappiller une place synonyme de play-offs.

 

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.