16 janvier 2021

Clermont – DFCO : Bien débuter le sprint final

Ce vendredi soir, le DFCO entame le dernier tiers du championnat par un déplacement difficile sur la pelouse de Gabriel Montpied pour y affronter le Clermont Foot. Face à une équipe auvergnate qui lutte pour ne pas descendre, Dijon devra batailler et se montrer plus solide défensivement pour engranger un succès décisif dans cette course à la montée.

 

Olivier Dall'Oglio souhaite de la concentration sur le plan défensif (Nicolas GOISQUE/archives)
Olivier Dall’Oglio souhaite de la concentration sur le plan défensif (Nicolas GOISQUE/archives)

Le sprint final est lancé. À onze journées du terme de la saison 2014/2015, la lutte est âpre et tendue pour accéder à l’élite. Pour le DFCO, cela commence par un déplacement difficile à Clermont où il faudra prendre les trois points. Une rencontre importante pour la formation côte-d’orienne selon Olivier Dall’Oglio : «Il faut qu’on ramène quelque chose de Clermont, si on veut avoir un espoir d’arriver au bout. Nous n’avons plus de joker. Il faut engranger des points, et pour cela, il faudra être plus solide défensivement. »

Être plus concentré

Cette solidité défensive, qui avait fait la force des Bourguignons en première partie de saison, fuit Cédric Varrault et ses partenaires : « En 2014, on était très solides défensivement. On avait peut-être ce brin de chance qui faisait qu’on ne prenait pas ces buts. Je trouve qu’en 2015, il y a un peu moins de concentration en défense. » Actuellement les Bourguignons restent sur une bonne série de cinq matchs sans défaites (deux victoires et trois nuls). Pourtant cela n’est pas suffisant pour Olivier Dall’Oglio : « Ce mois et demi sans défaite ne suffit pas. Aujourd’hui, seule la victoire paie. Il faut qu’on soit beaucoup plus vigilants et rigoureux pour ne pas prendre des buts que l’on pourrait éviter, à l’image de ceux du match contre Le Havre.».

Clermont amoindri                

En face, les Clermontois se présenteront avec un effectif amputé : Avinel, Saadi, Dugimont, Bockhorni, Béttiol (blessés) et Salze (suspendu). Une hécatombe pour l’équipe de Corinne Diacre, mais qui ne change rien aux yeux de l’entraîneur dijonnais : « Clermont est dans une situation compliquée, ils veulent des points. Il ne faut pas s’attendre à un match ouvert. Ça sera un match accroché, une bataille, où chacun doit prendre des points pour des raisons différentes. »

Julio Tavares réalise de bonnes performances ces derniers temps(Nicolas GOISQUE/archives)
Julio Tavares réalise de bonnes performances ces derniers temps (Nicolas GOISQUE/archives)

Même si, son buteur maison, Idriss Saadi, est toujours blessé, l’équipe auvergnate a des arguments offensifs à faire valoir : « Offensivement, ils ont de nombreux arguments, autant que nous selon moi. C’est une équipe qui marque beaucoup sur centre, ils mettent souvent le danger par des longs ballons ou sur des centres lointains. »

Tavares, l’homme clé

Un homme résume a lui tout seul le net regain de forme de la formation bourguignonne : Julio Tavares. Absent durant tout le mois de janvier à cause de la CAN, son retour coïncide avec celui des bons résultats. Important dans le jeu, l’attaquant cap-verdien se montre décisif dans la zone de vérité avec trois buts et une passe décisive sur les cinq derniers matchs. Une importance qu’affirme Olivier Dall’Oglio : « Son absence s’est ressentie, que ce soit dans le contenu ou dans les résultats. C’est un joueur qui a pris une autre dimension, avec son travail dos au but, où il s’est vraiment amélioré. Il est aussi important dans le jeu aérien et très efficace à la finition. En ce moment, il est vraiment dangereux pour les équipes adverses. »

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.