16 janvier 2021

Clénay au fond du trou

Défaits sans discussion possible il y a 8 jours par Béthune (4-7),  une formation qu’ils pouvaient alors encore espérer doubler dans ce championnat de France de Futsal, les joueurs de l’ASL Clénay ont surtout surpris une fois de plus par la manière. Encaissant notamment 3 buts lors des 2 premières minutes, copies conformes les uns des autres et marqués par le même homme à chaque fois. Il récidivera même pour un quadruplé dès la 10 ème minute. Clénay n’a toujours pas gagné à domicile à 4 journées de la fin et ne doit sa survie possible qu’à 3 points récupérés sur tapis vert et au forfait général de Cannes. Il reste 4 matchs pour y croire encore ou se rendre à l’évidence : Clénay n’a peut-être pas le niveau ?

 

3buts encaissés de la meme manière et par le même homme en 2 minutes (Nicolas GOISQUE/www.focale.info)
3 buts encaissés de la même manière et par le même homme en 2 minutes (Nicolas GOISQUE/www.focale.info)

La pratique du sport de haut niveau nécessite quelques conditions : un minimum de structuration, des joueurs et un staff mobilisés et concernés et des séances d’entraînement sérieuses et suivies. Pour diverses raisons, il semble qu’aujourd’hui ces conditions aient du mal à être réunies à Clénay.

Des choix pas forcément heureux

En début d’année pourtant, Clénay veut se donner des moyens pour durer dans l’élite du futsal hexagonal, Loïc Stolz le coach d’alors souhaitant prendre un peu de recul pour raisons professionnelles notamment. Le club fait appel à Maicon Cavalli, Italo-brésilien pour apporter notamment plus de culture tactique.

Clénay a connu plusieurs coachs cette année(Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)
Clénay a connu plusieurs coachs cette année (Nicolas GOISQUE/www.focale.info)

Si l’homme a effectivement apporté sur le plan schéma défensif, les résultats n’ont pas suivi et l’on avait du mal à retrouver la fraîcheur offensive des années précédentes. Exit Cavalli à l’hiver et arrivée de Jean-Marc Collet, plus dirigeant que véritable tacticien. Rien à faire, Clénay ne décolle pas. Alors ce qui doit arriver, arrive : en off les langues se délient. Des choix sont remis en cause. Pourquoi s’être séparé de Damien Lanappe ou de Mathieu Simoncic, membres éminents de l’équipe de ces dernières années et garants avec le reste du groupe d’une certaine ambiance et envie sur le terrain… Fallait-il faire venir Cavalli ? Puis s’en séparer rapidement…?

Les clénois sont tous amateurs (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)
Les Clénois sont tous amateurs (Nicolas GOISQUE/www.focale.info)

Se donner les moyens

Clénay est arrivé un peu par hasard à ce niveau. On le rappelle, au départ il s’agissait d’une bande de copains qui est venue au futsal sans véritablement le prévoir. Aujourd’hui la D1, si l’on veut y durer, demande de se mettre dans la peau de sportifs de haut niveau avec les contraintes que cela exige, notamment en terme d’entrainement. Les joueurs et le coach sont les premiers à reconnaître que cela n’est pas le cas. Les raisons sont sans doute diverses mais les résultats sont là. Les joueurs ne peuvent ou ne veulent pas tous rentrer dans ce moule exigeant du haut niveau. Rappelons qu’ils ne sont pas professionnels et ont d’autres activités par ailleurs. Clénay ne dispose évidemment pas des mêmes moyens que beaucoup de ses concurrents et cela arrange peut-être d’ailleurs en haut lieu.

Garder ses valeurs et être lucide

Clénay a-t-il perdu ses valeurs ? (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)
Clénay a-t-il perdu ses valeurs ? (Nicolas GOISQUE/www.focale.info)

Alors oui, l’ASL Clénay n’a peut être pas les moyens. On aimerait cependant, nous qui avons vécu l’euphorie de la montée en D1, que les valeurs de ce club perdurent. Si la solidarité, l’envie de faire quelque choses ensemble, même dans une ambiance “copains”, mais avec un minimum de sérieux et d’engagement personnel et collectif reviennent, on n’en voudra pas à Clénay d’être battu les armes à la main ou plutôt au pied. Plus que les résultats décevants c’est l’impression de cette perte d’âme qui fait le plus mal aux supporteurs, bénévoles et sympathisants de cette équipe qui a sorti un petit village bourguignon de son anonymat, par les vertus de SON équipe qu’il aimerait tant retrouver.

Retrouvez le compte rendu du match Clénay – Béthune et les enjeux de la fin de saison sur le site du club

Constat Lucide pour Théo Zuddas (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)
Constat Lucide pour Théo Zuddas (Nicolas GOISQUE/www.focale.info)

Réaction de Théo Zuddas après Clénay – Béthune : “On donne une consigne de départ, on se dit quand Béthune est pressé ils jouent par dessus, ils ont fait que ça jouer par dessus, sauf que nous on n’est pas derrière, on es devant et on a pris 4 buts pareils, alors qu’on se le dit dans le vestiaire. Il faut être prêt du joueur car il joue bien au dessus !! Quatre buts, quatre comme ça !! On se met une épine dans le pied et pareil on est à 5 fautes au bout de 5 minutes ; on joue comme on s’entraîne aussi, certains ne peuvent venir qu’une fois entre les études, le travail, Damien (Laurey) s’entraîne à Paris… C’est aussi une question de volonté… Jean-Marc n’est pas non plus un entraîneur, il gère les hommes mais la tactique on n’en fait plus… Avec le Brésilien, quand il y avait un truc qui n’allait pas il disait ce que c’était. Il faudra gagner obligatoirement contre Bruguières. Tu perds contre eux c’est fini. Il nous reste au moins ça à faire !!”

Les photos de Clénay – Béthune

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.