18 janvier 2021

ASVEL – JDA : Il est temps de se ressaisir !

 

Lundi soir la JDA affrontera Lyon-Villeurbanne à l’extérieur. Avec une terrible série de 6 défaites d’affilée, Dijon a  rétrogradé à la 6ème place du classement Pro A. Face à l’ASVEL, les hommes de Jean-Louis Borg auront la lourde tâche de se relancer dans la compétition.

 

En l'absence de Prénom Zach Moss se retrouve bien seul à l'intérieur du jeu Dijonnais (Nicolas GOISQUE/archives)
En l’absence de Prénom, Zach Moss se retrouve bien seul à l’intérieur du jeu dijonnais (Nicolas GOISQUE/archives)

C’était bien,  avant

C’était le 23 janvier dernier. La Jeanne fêtait une septième victoire consécutive sur le parquet du Paris-Levallois (75-87). Rien ne semblait pouvoir stopper la machine dijonnaise, bien huilée, alors à deux doigts de s’installer sur le podium du championnat. Seulement aujourd’hui, que ce soit face au 1er Strasbourg ou contre le dernier Boulogne, Dijon perd. Privé de Ferdinand Prénom jusqu’à la fin de la saison, l’équipe est déboussolée. Le coach Borg affirmera même suite à la dernière défaite de la JDA face au Limoges CSP (63-76) qu’il fallait  trouver un joueur. À 10 journées de la fin de saison, Steven Gray et ses partenaires de jeu doivent montrer leur volonté de disputer les play-offs.

À égalité jusqu’au coup d’envoi

La JDA doit retrouver des vertus collectives (Nicolas GOISQUE/archives)
La JDA doit retrouver des vertus collectives (Nicolas GOISQUE/archives)

Les efforts des Bourguignons ont été remarqués face aux Limougeauds. Pourtant, une fois de plus les individualités ont pris le pas sur le collectif. Côté lyonnais, les joueurs de John-David Jackson restent sur une série de 3 victoires, certes face aux derniers Boulogne (89-65), puis contre les avant-derniers Bourg-en-Bresse (65-95), mais succès tout de même. Des points qui comptent puisque l’ASVEL, à la huitième place du classement, possède désormais le même nombre de victoires que la JDA (13 sur 24 matchs joués). Néanmoins, le club de Tony Parker devra se remettre d’une triste défaite survenue mercredi en quart de finale de la Coupe de France sur le parquet du Portel, club de Pro B (88-86). En octobre dernier, Dijon l’avait emporté 86 à 71 contre Lyon. Cette époque paraît lointaine, mais cette nouvelle confrontation face à une équipe au parcours quasi-similaire est l’occasion rêvée de relever la tête en Pro A.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.