14 avril 2021

Julien Bernard et le SCO Dijon pour Luigi Maggioni

Le nouveau nom de la Classique ex-Troyes-Dijon aurait-il porté chance aux coureurs Dijonnais ? Toujours est-il que cette “première ” édition de Châtillon-Dijon s’est conclue sur une superbe victoire de Julien Bernard. Les coureurs du SCO Dijon Team materiel-velo.com ont donc remporté après 3 années de disette l’une des courses organisées par le club cher au Président Mary.

 

Julien Bernard peut exulter (©Bruno Arnoux/SCO Dijon)
Julien Bernard peut exulter (©Bruno Arnoux/SCO Dijon)

180 coureurs s’élancent de Châtillon-sur-Seine en direction de Dijon pour 155 km de course. Le vent est de la partie et les coups de bordures sont nombreux pendant près de 80 km, mais rien n’y fait, le peloton reste groupé jusqu’à la sortie d’Is-sur-Tille (environ mi-course) où les Dijonnais lancent les hostilités.

 

7 coureurs en tête

Le peloton s’étire et casse en plusieurs morceaux à l’approche du circuit et de la première montée de Villecomte. Les écarts sont infimes mais permettent aux coureurs bien placés de forcer le destin. Martin (CC Etupes) est le premier à attaquer dans Villecomte, suivi par Defaye (SCO Dijon). Les 2 coureurs basculent en tête au sommet, suivis par une quarantaine de coureurs. L’écart est d’une trentaine de secondes dans les bois de Chaignay quand 5 coureurs sortent en contre (Perez (Aix en provence), Bidard (Chambéry), Faussurier (Saint Etienne), Fournier (Nogent Sur Oise) et Bernard (SCO Dijon)). La jonction s’opère rapidement, on retrouve donc 7 coureurs avec 1 minute d’avance au pied de la seconde montée de Villeconte. Plusieurs équipes font le forcing derrière et les échappés n’ont plus que 35 secondes au sommet. Ils redoublent d’efforts pour ne pas se faire reprendre dans les bois de Chaignay, et se lancer à vive allure en direction de Dijon.

 

 

4ème Defaye exulte en voyant son coéquipier l'emporter (©Bruno Arnoux/SCO Dijon)
4ème, Defaye exulte en voyant son coéquipier l’emporter (©Bruno Arnoux/SCO Dijon)

Un dernier kilomètre de folie

À 5 km de l’arrivée, l’écart est de 45 secondes, les échappés savent qu’ils vont jouer la victoire. Les attaques fusent dans les derniers hectomètres. Les 2 Dijonnais ont bien reconnu le parcours et Julien Bernard met à profit le dernier faux plat montant sous la flamme rouge pour porter son attaque. Les 6 autres concurrents se regardent, laissant le Dijonnais prendre une centaine de mètres d’avance. Les derniers virages sont avalés à vive allure.  Julien Bernard débouche dans la ligne droite d’arrivée pour les 200 derniers mètres, il n’a plus qu’une cinquantaine de mètres d’avance, suffisant pour remporter l’une des plus belles classiques du Calendrier Amateur Français. Derrière, son coéquipier Defaye lance le sprint mais doit se contenter de la 4ème place, pleine d’espoir pour ce jeune homme prometteur de 19 ans.

 

Une pensée pour Luigi !!

Alexandre Gaspari arrive dans le groupe de contre en 11ème position. Un rang synonyme de la place de meilleure équipe pour le SCO Dijon, ce qui vient récompenser le travail de l’ensemble des coureurs et du staff. Sur le podium, Julien Bernard aura une pensée émue pour Luigi Maggioni en offrant le bouquet à son fils, mais également en remerciant l’ensemble de ses coéquipiers et les bénévoles qui s’investissent à longueur d’année au club !

 

Écrit avec le concours de Denis Repérant, manager du SCO Dijon.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.