22 octobre 2019

Le CDB à Toulon pour se placer

La saison régulière de LFH connaît son épisode final demain soir. Le Cercle Dijon Bourgogne sait qu’il jouera les play-downs et qu’il aura au minimum deux points sur la ligne de départ. Il peut cependant toujours viser la 8ème place et même la 7ème, mais cela relèverait du miracle. Voyons un peu les situations qui se présentent pour ce dénouement.

 

Bien compliqué de savoir ce qu'il adviendra après cette dernière journée (Nicolas GOISQUE/archives)
Bien compliqué de savoir ce qu’il adviendra après cette dernière journée (Nicolas GOISQUE/archives)

À l’aube de la dernière journée, les 4 équipes occupant les dernières places sont les suivantes : Toulon avec 29 points, le Havre avec 28, Dijon avec 27 et Mios avec 24. Une seule est absolument sûre de son sort, Mios qui partira en play-downs quoiqu’il arrive ce mercredi, avec 0 point. Seul Toulon peut encore viser la sixième place synonyme de maintien automatique.

La règle à calcul

Les hasards du calendrier ont voulu que ces 4 formations se rencontrent entre-elles lors de cette dernière journée avec des matchs Toulon – CDB et Mios – Le Havre. Commençons par le plus simple. En cas de victoire de Toulon, Le Havre terminerait 8ème, Dijon 9ème et Mios 10ème quelque soit le score de Mios -Le Havre. La dernière place en play downs échouerait soit à Toulon si Nantes ne perd pas à Nice, soit aux Nantaises en cas de défaite de ces dernières (Toulon à l’avantage sur Nantes pour avoir marqué un but de plus à l’extérieur lors des confrontations directes ; Toulon – Nantes (26-23) et Nantes Toulon (27 – 24). Comme quoi tout compte.

Pour espérer mieux que sa 9ème place Dijon devra être intraitable en défense (Nicolas GOISQUE/archives)
Pour espérer mieux que sa 9ème place Dijon devra être intraitable en défense (Nicolas GOISQUE/archives)

Dijon 8ème, voir mieux si…

Pour bouleverser un peu plus le classement,  une seule solution : que Dijon fasse un meilleur résultat que Le Havre. Voici alors les différentes possibilités :

– Le meilleur des cas : victoire de Dijon de + de 5 buts et défaite du Havre donnerait 7ème Dijon 30 pts, 8ème Toulon 30 pts, 9ème Le Havre 29 pts, 10ème Mios 27 pts.

– Victoire de Dijon de – de 5 buts et défaite du Havre : (Toulon 30, Dijon 30, Le Havre 29, Mios 27)

– Match nul de Dijon et défaite du Havre (Toulon 31, Dijon 29, Le Havre 29, Mios 26)

– Victoire de Dijon de + de 5 buts et match nul du Havre (Dijon 30, Le Havre 30, Toulon 30, Mios 27)

– Victoire de Dijon de – de 5 buts et match nul du Havre : Dijon, Toulon et Le Havre auraient tous les trois  30 points et chacun un avantage sur un des deux autres, il faudrait alors passer au critère suivant. Pas simple !! Vous me suivez ? Je vous fais grâce des scénarios avec Dijon et Le Havre vainqueurs mais si le cœur vous en dit…

Toute la combativité Dijonnaise sera indispensable face à Toulon (Nicolas GOISQUE/archives)
Toute la combativité dijonnaise sera indispensable face à Toulon (Nicolas GOISQUE/archives)

Jouer et on verra

Le mieux pour Dijon est encore de jouer sans avoir tout cela en tête, il sera bien temps ensuite de faire le bilan. Face à des Toulonnaises qui voudront absolument gagner et qui avaient largement dominé les Bourguignonnes à l’aller (27-32), les filles de Christophe Maréchal devront reproduire la même prestation que face à Mios en élevant encore le niveau de jeu. Grosse défense, performance des gardiennes, variété en attaques placées, jeu de transition rapide et efficace ; tout devra être en place pour espérer un résultat face à Gnabouyou, Troelsen et Cie. Rappelons que ces deux dernières avaient planté à elles deux 18 buts à Dijon à l’aller… à bon entendeur. Et maintenant place au jeu !!!!

 

 

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.