19 septembre 2020

La nouvelle édition de l’Hitoric Tour se déroulera à Dijon Prenois le week-end prochain. Cette année, c’est un Championnat de France qui débute à Dijon, avec au programme, des nouveautés. Mise au point à trois jours du début des épreuves.


Dijon lance le départ

CP Championnat France GT et Berlines
Les GT sont également à l’honneur (photo : FFSA)

400, c’est le nombre de pilotes qui seront présents ce week-end à Dijon Prenois. S’articulant autour de 23 courses, 250 des 400 compétiteurs participeront pour la première fois au Championnat de France Historique des Circuits. C’est sous la houlette de la société HVM que le championnat se déroulera. Et c’est en Bourgogne que la FFSA a décidé de lancer la compétition. Un départ de l’Historic sur un circuit historique. Comme nous l’avions mentionné hier dans nos colonnes, à noter la présence du Dijonnais Bruno Mottez sur Formule Renault Classic.

 

Un championnat de France Historic des circuits

Cette année, l’Historic Tour se déroulera sur cinq circuits. Après Dijon, c’est le circuit Paul Ricard qui accueillera les voitures. Les 20 et 21 juin, ce sera au tour du circuit de Charade en Auvergne, suivi de Nogaro dans le Gers. Enfin, les titres de champions de France seront délivrés à Ledenon entre le 11 et le 12 octobre à l’occasion de la dernière manche.

Pour cette première édition du championnat de France Historic, deux titres seront décernés. Un titre de catégorie A regroupant les monoplaces et les Sport-Prototypes et donc les voitures participant aux trophées F3 Classic, Formules Renaults Classic, Formules Ford Kent, Formula Ford et SportProtos Cup. Un titre de championnat de France catégorie B sera également décerné. Dans cette catégorie seront concernés : le challenge GT/tourisme, l’HTCC groupe 1, le tophée Maxi 1000, le trophée Lotus, le trophée GT Classic et le trophée Saloon Car.

 

Protos, un trophée attendu

CP Historic Tour Dijon 2_GB Photosport_300315
Les premiers roulages auront lieu jeudi après-midi (photo : FFSA)

Mono ou bi-places, la ProtosCup regroupe les Sport-proto-types. Cette année, l’Historic souhaite mettre en avant ces véhicules qui ont marqué de nombreuses compétitions. Pour la première fois, des voitures à motorisations libres avec un design typiquement français rappelant la belle époque des coupes Alfa et Simca Shell. Avec les roulages dès jeudi, c’est un long week-end qui s’annonce. Dès vendredi, les essais qualificatifs seront lancés. Pour connaître le programme rendez-vous sur le site de l’Historic Tour ICI.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.