24 septembre 2019

Le DBHB tout près du coup parfait à Chartres

Dijon va avoir des regrets : La faute à deux fins de période mal négociées. Après avoir accusé 3 buts de retard à la pause suite à un 4-1 encaissé en fin de période, les hommes de Krizanovic ont réussi un retour de vestiaires parfait pour s’octroyer 4 longueurs d’avance à 10 minutes du terme. Cependant, le 7-3 final de Chartres les prive d’une victoire qui aurait fait un bien fou. Dijon aurait même dû perdre, mais Da Silva a arraché l’égalisation sur coup franc sur le gong.

 

Avec 7 buts Chardon a été précieux pour Dijon (©Eric Bontemps/archives)
Avec 7 buts, Chardon a été précieux pour Dijon (©Eric BONTEMPS/archives)

Avec les victoires d’Angers sur Billère et de Mulhouse à Cherbourg, les Dijonnais réalisent tout de même une assez bonne opération. Le problème est qu’elle aurait pu et dû être excellente.

Dernières parties de période fatales

Chartres démarre en trombe et passe un 3-0 d’entrée aux Dijonnais. La réponse est immédiate, 4-0 pour Dijon (3-4, 6′). Dès lors s’en suit un chassé croisé durant près de 20 minutes. À Dijon, Stojinovic n’est pas forcément à son aise dans ses buts (3/20 en première période). Astruc est un peu mieux. À 6 minutes de la mi-temps, les deux équipes sont à égalité (13-13, 24′).

 

Poletti est une fois de plus meilleur marqueur côté Dijon (©Eric Bontemps)
Poletti est une fois de plus meilleur marqueur côté Dijon (©Eric BONTEMPS/archives)

Mais Dijon tire alors 2 fois sur Astruc et enchaîne sur 2 pertes de balle. Chartres n’en demandait pas tant et s’offre donc un léger matelas pour la pause (17-14, 30′). Dijon a clairement encaissé trop de buts en cette période initiale.

Reprise parfaite

Au retour des vestiaires, Mansuy-Fèvre prend place dans les cages bourguignonnes. Dijon repart en trombe et met 5 minutes à combler son retard suite à un doublé de Chardon (18-18,35′). Les dix minutes suivantes voient Chartres manquer 2 pénaltys coup sur coup, puis enchaîner les tirs sur les poteaux. Pendant ce temps Poletti, Loupadière et Chardon font grimper le score à 18-22 à l’aube du dernier quart d’heure, soit quand même un 8-1 infligé aux quatrième de la PRO D2 en quinze minutes. Chartres semble alors bien perdu.

 

Rebelotte pour Chartres en fin de période

Dijon maintient cet écart de +4 durant 5 minutes et se donne donc des chances de victoire (21-25, 50′). Mais alors que l’on ne s’y attend pas, c’est au tour de Chartres de refaire son retard en 5 minutes (26-26, 55′).

Da Silva a arraché l'égalisation sur le gong !! (©Eric BONTEMPS/archives)
Da Silva a arraché l’égalisation sur le gong !! (©Eric BONTEMPS/archives)

Le money time s’annonce féroce. Il l’est, personne ne voulant lâcher le morceau. Deux buts coup sur coup de Oslak donne l’avantage à Chartres 27-28 et Dijon rate un tir crucial à 15 secondes du terme ; Pascal Mahé pose alors un temps mort. Comment les locaux réussissent à gâcher leur dernière possession ? Toujours est-il que Dijon s’arrache pour obtenir un coup franc que Da Silva transforme sur le gong. La défaite eût été bien cruelle. Le nul laissera tout de même quelques regrets.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.