19 septembre 2020

Le Mans – Dijon (63-80) : La vraie JDA est de retour

Une semaine après sa folle victoire contre Bourg-en-Bresse, la JDA a enchaîné. Pour le compte de la 28e journée de Pro A, la JDA Dijon Basket est allée l’emporter sur le parquet du Mans sur le score de 80 à 63. Les Dijonnais ont réalisé un match plein et séduisant qui va sans doute leur redonner de la confiance.

 

Walker était finalement présent à Antarès (Nicolas GOISQUE/archives)
Walker était finalement présent à Antarès (Nicolas GOISQUE/archives)

Le temps était à la confirmation. Une semaine après une victoire à l’arrachée contre Bourg-en-Bresse, la JDA Dijon Basket devait enchaîner sur le parquet du Mans, concurrent direct pour la qualification aux play-offs. Il fallait, pour cela, se montrer plus solide défensivement, en encaissant moins de points que la semaine passée. Ce soir à Antares, la Jeanne ne s’est pas limitée à bien défendre. Les hommes de Jean-Louis Borg ont su se montrer solides et agressifs offensivement. Une prestation de qualité qui va rassurer et redonner de la confiance à tout un groupe.

 

Dijon solide

Dès les premières minutes de la rencontre, la JDA rentre vite et bien dans son match. Bristol répond à l’ouverture du score d’Ewing (2-2, 1’). Les deux équipes se tiennent dans ce premier quart temps. Aucune des deux formations n’arrive à prendre le dessus sur l’autre, même si c’est la Jeanne qui vire tête à la fin du premier quart (16-19, 10’). Mais ensuite dans le deuxième quart temps, Dijon va passer la deuxième. Les Dijonnais se montrent plus adroits que leur adversaire et dominent au niveau des rebonds. Les Bourguignons prouvent que même sans un Walker des grands soirs (finalement présent mais pas à 100%), ils peuvent prendre le dessus. Au fil des minutes, l’écart gonfle de plus en plus sur des shoots de Harris (21-31, 15’) ou de Walker (26-40, 19’). Au terme d’un premier acte solide, la JDA possède dix points d’avance et mène 42 à 32.

Le mans n'a pas pu exprimer son jeu (Nicolas GOISQUE/archives)
Le Mans n’a pas pu exprimer son jeu (Nicolas GOISQUE/archives)

Bristol brille, la JDA maîtrise

Les Cote-d’Oriens entament la seconde période avec de l’avance mais surtout avec de la confiance. Les Dijonnais repartent sur des bases identiques avec toujours la même rigueur et agressivité notamment dans le secteur défensif. Même si les Manceaux essayent de leur imposer un faux-rythme, les Bourguignons restent pleinement concentrés dans leur rencontre. Un homme brille particulièrement côté dijonnais. Il s’agit de la dernière recrue Kervin Bristol. Arrivé en remplacement de Ferdinand Prénom, Bristol vient sans doute de réaliser sa première performance de qualité avec la formation côte-d’orienne (21 points et 6 rebonds). Jacques Alingué permet à la Jeanne de remporter la bataille du rebond. Vers la fin de la rencontre, le match tourne presque à la démonstration. Les hommes de Jean-Louis Borg maîtrisent et finissent tranquillement. La JDA s’impose logiquement 80 à 63 et confirme son retour en forme.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.