21 septembre 2020

Open GDF SUEZ : Fett – Zakarlyuk en finale

En ce jour de demi-finale à Norges pour l’Open GDF Suez de tennis féminin, il était encore possible pour Michaella Kracijek d’espérer être la première joueuse à conserver son titre dans ce tournoi. La Croate Jana Fett ne l’a pas entendu de cette oreille et c’est bien elle qui tentera de décrocher la timbale ce dimanche face à l’étonnante Ukrainienne Zakarlyuk, bourreau des Françaises tout au long de la semaine et qui s’est débarrassée de la jeune Hongroise Galfi lors du premier match de la journée.

 

Michaella Kracijek ne conservera pas son trophée (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)
Michaella Kracijek ne conservera pas son trophée (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

C’est donc à une finale inattendue que les spectateurs bourguignons seront conviés ce dimanche. Jana Fett aura été la seule tête de série à tenir son rang jusqu’en finale et elle partira normalement favorite face à la grosse côte Zakarlyuk, jeune Ukrainienne issue des qualifications et 592ème mondiale.

Encore un match marathon

Cela devient une habitude dans ce tournoi, les matchs en trois sets et extrêmement serrés se sont en effet succédés tout au long de la semaine. La première demi-finale du jour, opposant la jeune Hongroise Dalma Galfi (16 ans) à l’Ukrainienne Marianna Zakarlyuk (18 ans) ne déroge pas à la règle. Un premier set très accroché qui va jusqu’au tie break et qui tombe dans l’escarcelle ukrainienne.

Jana Fett sera logiquement favorite en finale (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)
Jana Fett sera logiquement favorite en finale (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

Mais Galfi ne veut pas céder et décroche la deuxième manche 6/4. Les deux jeunes joueuses avaient déjà toutes deux disputé trois longs sets la veille en quart. Durant le dernier acte Zakarlyuk qui a disposé d’un peu plus de repos (elle avait joué le premier quart et Galfi le dernier qui s’était terminé après 20 heures hier) trouve les ressources pour se hisser en finale (6/3). Elles se présentera sans complexe demain face à une adversaire forcément plus fraîche puisque ayant joué deux matchs de moins.

Fett brise l’espoir du doublé

Dans la deuxième demie opposant donc deux têtes de série, Michaella Kracijek (N° 8) et Jana Fett (N°6) les choses ont été un peu plus rapides. Fett, classée 40 places devant son adversaire du jour au classement mondial (333 contre 372), va finalement mieux s’en sortir en dominant la tenante du titre en deux sets 6/4 6/4. Kracijek ne conservera pas son titre malgré un parcours sans faute jusque là (elle n’avait pas perdu un set). Nous aurons donc droit à une 8ème lauréate en autant d’éditions, et pour le moment une seule chose est sure, elle sera blonde, viendra d’Europe de l’Est et aura 18 ans…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.