20 septembre 2019

Le CDB peaufine ses gammes face à Besançon

Dans le cadre de sa préparation pour les futures confrontations cruciales des play-downs de LFH qui débuteront le 3 mai par une rencontre au Havre, avant la réception de Toulon le 9 mai prochain, les handballeuses du Cercle Dijon Bourgogne rencontrent cette semaine, lors d’ une double confrontation, leurs voisines bisontines. Des matchs qui servent au coach dijonnais pour peaufiner certains secteurs de jeu. La première rencontre avait lieu mardi à Dijon et s’est soldée par une victoire (27-23). “Revanche” ce vendredi en région bisontine.

 

Le Dijonnaises ont travaillé la vitesse du jeu de contre-attaque (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)
Le Dijonnaises ont travaillé la vitesse du jeu de contre-attaque (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

Cette première confrontation a connu deux temps bien spécifiques. Une première période survolée par les Dijonnaises (20-6) il est vrai opposée aux jeunes pousses franc-comtoises pas forcément titulaires et que le coach bisontin voulait voir à l’oeuvre. Un second acte dominé par les “titulaires” de Besançon cette fois-ci, face à des Dijonnaises stériles en attaques placées notamment.

Pas de conclusions hâtives

Dans la mesure où ce genre de rencontre sert à travailler plus spécifiquement certains aspects du jeu, Christophe Maréchal ne souhaite pas tirer d’enseignements définitifs rapides. Il fera un bilan avec son staff et ses joueuses au terme de la double confrontation. Le technicien dijonnais note cependant : “on voulait travailler les départs de contre-attaque en améliorant la rapidité, on a bien couru durant toute la rencontre“. Il souligne aussi l’efficacité en 1ère période tout en reconnaissant l’inexpérience à ce niveau de la jeune équipe alignée par son homologue au cours de ce premier acte.

La prestation défensive Dijonnaise est difficile à juger tant elle a été contrastée sur les deux périodes (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)
La prestation défensive dijonnaise est difficile à juger tant elle a été contrastée sur les deux périodes (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

Mêmes thèmes de travail

La deuxième période enlevée 17-7 par les visiteuses relativise d’ailleurs les bonnes impressions laissées en défense et en attaque durant les 30 premières minutes. Christophe Maréchal relève cependant : “on a été catastrophiques en attaques placées durant la seconde mi-temps. On n’est pas bons dès lors qu’on est “cool” dans la tête“. Les Dijonnaises ont effectivement buté sur la défense adverse sans doute plus fraîche. Elles ont également manqué d’agressivité défensive mais on continué à chercher des montées de balles rapides, avec plus ou moins de réussite. Pour la deuxième confrontation “les thèmes de travail restent les mêmes” : rapidité de contre-attaque et du jeu de transition, continuité dans le jeu d’attaque placée et agressivité défensive. Il faut sans doute juste aborder ces matchs dans un esprit plus compétitif, même s’ils ne revêtent aucun enjeu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.