22 septembre 2020

Démonstration de Cécifoot à la mi-temps du match DFCO – Arles-Avignon !

Depuis 2013, le Dijon Football Côte-d’Or a créé sa section de Foot Fauteuil, que le club soutient à travers diverses opérations au cours de la saison. Dans cette logique de développement et de soutien au monde du handisport, le DFCO et son partenaire, le Crédit Mutuel, ont décidé de mettre en avant le Cécifoot, discipline paralympique pratiquée par des athlètes déficients visuels.

 

L'équipe de France à Londres (transmis par resp com DFCO)
L’équipe de France à Londres (transmis par resp. com. DFCO)

A l’occasion du match DFCO – Arles-Avignon (mardi 28 avril, 20h30), une démonstration de Cécifoot aura lieu durant le Challenge Mi-temps par une équipe constituée par l’Union Nationale des Aveugles et Déficients visuels (UNADEV).

 

Des résultats internationaux probants pour l’équipe de France
Les supporters pourront ainsi se rendre compte de l’incroyable technique et maîtrise développées par ces footballeurs. « Le visage du football que ce sport donne à voir est porteur de sens et d’enthousiasme. Il pousse le spectateur à entrer en empathie avec ces sportifs, à s’identifier aux valeurs humanistes du football et à contribuer à la réussite de nos programmes. Par l’action, nous tenons à ce que ces sportifs soient davantage identifiés et reconnus pour leur aptitudes et non pour leurs inaptitudes », explique Toussaint Akpweh, Directeur National des Sports UNADEV et ancien sélectionneur de l’équipe de France, double championne d’Europe (2009 et 2011), médaillée d’argent aux Jeux Paralympiques de Londres en 2012 et vice-championne du Monde en 2011. Rendez-vous donc à la mi-temps du match DFCO – Arles-Avignon pour découvrir un aperçu de cette discipline. Deux joueurs et deux membres du staff ayant participé aux Jeux Paralympiques de Londres seront présents.

 

Les principales règles du Cécifoot
Ce dérivé du football se pratique en deux mi-temps de 25 minutes sur un terrain de handball bordé de barrières latérales. Chaque équipe est composée de quatre joueurs de champ aux yeux bandés (pour s’assurer que leur handicap est le même) et d’un gardien de but voyant. Un autre coéquipier s’occupe de guider ses partenaires pour leur indiquer où se trouve la cage adverse. Le ballon est repérable grâce à des grelots qu’il contient. La règle du hors-jeu n’existe pas.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.