24 septembre 2020

Ma coupe du monde de foot à 5 avec la 911 Soccer Team (2)

Baptiste Mérot était le gardien de la 911 Soccer Team qui a récemment participé à la Coupe de Monde de foot à 5 à Dubaï. Pour DIJON-SPORTnews, il raconte « sa » compétition au jour le jour.  Voici le second épisode. La suite dès demain.

 

Vendredi 24 avril :

 

…Après une bonne soirée et une nuit reposante, on se rend au stade en sachant ce qu’il nous reste à faire. Il faut battre Singapour par plus de 5 buts d’écart pour être sûr de se qualifier pour les seizièmes de finale. Marc, un autre représentant de Soccerpark, nous rejoint et complète ainsi le staff français.

France – Singapour : 5-0

france Singapour (©911 ST)
France – Singapour (©911 ST)

« On ne laissera rien à Singapour, on n’a plus d’excuses, le terrain on le connait, le ballon on le connait et nous on se connait par cœur ». Et le discours du coach et du capitaine est entendu, rien à dire, 2 frappes cadrés côté Singapour et sinon… RIEN ! On fera une attaque défense de 20 minutes et le seul regret que l’on aura c’est ne pas avoir su creuser encore plus l’écart après avoir mené 4-0 à la mi-temps. La sortie de Nordine à la mi-temps y est surement pour quelque-chose. Néanmoins le boulot est fait, 5-0 et une qualification pour les seizièmes de finale.

 

La plage (©911 ST)
La plage (©911 ST)

Le tirage au sort n’aura lieu que dans 5 heures et l’appel de la plage se fait trop fort pour que l’on puisse y résister (surtout Issam d’ailleurs, lol). On se rend donc sur une plage incroyable et on profite du soleil tous ensemble jusqu’au verdict. On affrontera l’Afrique du Sud en début de soirée, une équipe solide, rugueuse et avec de grosses individualités en contre-attaque. On veut absolument passer ce tour et participer à la troisième journée de compétition.

 

 

En route vers les 8ème (©911 ST)
En route vers les 8èmes (©911 ST)

Afrique du Sud – France : 0-1

On commence très fort le match et on marque logiquement le premier but de la rencontre par Kader sur un centre en retrait. Sachant que la grande force des Sud-Africains est la contre-attaque, on se décide alors à leur laisser le ballon et à défendre bas. Ce choix va s’avérer payant car ils ne trouveront pas la faille. Chegri, Tayeb et Raouf en deuxième mi-temps sont bien présents derrière et les rares fois où cette ligne était passée je parvenais à repousser les frappes adverses. On conservera notre avantage jusqu’au coup de sifflet final sans néanmoins parvenir à faire le break malgré quelques opportunités.

 

 

On l’a fait, on est qualifiés pour les huitièmes de finale et on retrouvera pour le coup les EAU, dès le tirage effectué il n’y a plus que deux idées dans nos têtes : se “venger” du match de poule et finir champions du monde ! Pour la soirée, c’est bis repetita avec restaurants entre nous et balade sur la marina. Les plus fougueux comme Khalid et Issam iront même tester les ambiances des soirées locales pendant que moi et les autres profiterons du bord de mer.

Dubaï (© 911ST )
Dubaï (© 911ST )

En rentrant à l’hôtel, une chose nous marque : le soutien et le suivi qu’il y a en France est énorme. Les réseaux sociaux ne parlent que de nous et on sent que beaucoup de monde est derrière nous. Ma famille est très présente est mon amie est exceptionnelle, allant jusqu’à créer une page Facebook pour suivre notre aventure. Cela donne beaucoup de force et d’envie pour aller plus loin. Je crois que c’est à partir de ce moment-là que l’on s’est rendu compte que l’on ne se battait pas que pour nous, ou même que pour l’équipe entière de 911, ou la ville de Dijon, mais c’est bien la France du foot à 5 que nous représentions.

Sur le plan personnel je me sens bien, je sais que je monte en puissance et je commence à être de plus en plus décisif et le soutien de mes coéquipiers, de Lhou et Mohamed depuis la France et de mon amie n’y sont pas étrangers.

 

Samedi 25 avril :

La journée débute avec la très mauvaise nouvelle du tournoi, Nordine Tayeb est blessé et ne pourra pas prendre part à la suite de la compétition, on finira donc le tournoi sans remplaçant. On arrive au stade et malgré cette nouvelle on sait ce qu’on doit faire et on sait ce que l’on veut. Khalid remplace Nordine sur le terrain et Hmida prend le brassard et le rôle de capitaine de façon exemplaire… (Suite et fin demain)

Lire la première partie

Lire la troisième partie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.