28 octobre 2020

Stade Dijonnais : Thomas Kohler : “Une page se tourne”

Après 19 saisons passées sous le maillot du Stade Dijonnais, Thomas Kohler, l’emblématique talonneur a revêtu une dernière fois la tunique stadiste, le 3 mai dernier à St-Jean-d’Angely, terminant à la fois sur une belle victoire et une élimination en 16ème de finale de play-offs de Fédérale 2. En toute simplicité, Thomas revient pour vous sur son  histoire d’amour avec le rugby dijonnais.

 

Thomas Kohler (©Nicolas GOISQUE/archives)
©Nicolas GOISQUE/archives
©Nicolas GOISQUE/archives
©Nicolas GOISQUE/archives

 

Une page se tourne…

Septembre 1997, premier match officiel, en cadet, avec le Stade Dijonnais. Mai 2015 dernier match avec l’équipe 1ère… 19 saisons de joueur au Stade, ça laisse des souvenirs inoubliables… Pas que des bons d’ailleurs, dépôt de bilan, relégation financière et sportive, défaites amères mais quand ça s’arrête on pense surtout aux meilleurs moments...

 

©Nicolas GOISQUE/archives
©Nicolas GOISQUE/archives
©Nicolas GOISQUE/archives
©Nicolas GOISQUE/archives

Une super première année

Le 1er qui me revient est notre saison 97-98, ma 1ère année au Stade Dijonnais. Seulement trois défaites cette année là : Villeurbanne en championnat (coaché par Tubert), Brive en ¼ de finale de la coupe de France et Perpignan en finale du championnat de France. Et surtout de belles victoires, Bourgoin, Grenoble, Oyonnax, Massy, Aurillac et Colomiers en demi-finale de championnat de France sous des trombes d’eau… Que du bonheur !…

L’autre grand moment au Stade sera la remonté en Fédérale 1 contre Orléans à Auxerre, la saison 2005-2006. Match gagné dans les arrêts de jeu avec une pénalité de Tom Savre. On reparle encore de temps en temps du retour et de la fête qui a suivi à la grotte !!!

 

Benoit Trapet © Nicolas GOISQUE/archives
Benoit Trapet © Nicolas GOISQUE/archives
Eddy Joliveau ©Nicolas GOISQUE/archive
Eddy Joliveau ©Nicolas GOISQUE/archive

Des amis pour la vie

…Mais ce qui me marque et me marquera à jamais ce sont toutes les personnes rencontrées dans ce club. Jouer avec des joueurs mythiques du Stade Dijonnais comme Eddy Joliveau et Cédric Descaillot (pour ne citer qu’eux), fut pour moi un vrai privilège… Impossible de tous les citer mais au Stade Dijonnais on se fait des amis pour la vie, Ben Trapet, Rony Del Fabbro, les frères Dufour, Jean-Luc Mathet, « Papy » Chevassu, « Sachet » Forestier, Seb Logerot, Julien Rivier, Sylvain Monniaud, JB Paquet… Tous garderont une place particulière dans mon esprit !

 

Oui une page se tourne mais une autre s’ouvre au Stade Dijonnais pour moi avec la gestion du centre d’entrainement et l’entrainement des  Bélascains…

Stadiste un jour, Stadiste toujours !”

 

Thomas Kohler

 

© Nicolas GOISQUE/archives
© Nicolas GOISQUE/archives
©Nicolas GOISQUE/archives
©Nicolas GOISQUE/archives

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.