15 septembre 2019

DFCO Féminin – DUC/Is-sur-Tille (8-1) : Une victoire pour le plaisir

En ce dimanche ensoleillé, le DFCO Féminin disputait son premier match de son histoire au stade Gaston-Gérard. Malheureusement pas contre l’adversaire prévu puisque l’Amiens SC a décidé de déclarer forfait et donc de ne pas se déplacer. Le DFCO a donc affronté une entente entre les joueuses du DUC et celles d’Is-sur-Tille. Au terme d’une partie à sens unique, les Dijonnaises se sont largement imposées (8-1). Au-delà du résultat, ce match a permis de mettre à l’honneur le football féminin.

 

Les féminines jouaient à Gaston Gérard pour la première fois !! (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)
Les féminines jouaient à Gaston Gérard pour la première fois !! (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

Ce week-end de la Pentecôte était l’occasion mettre en avant le football féminin. Pour les joueuses du DFCO, cette fête se déroulait, pour la première fois de l’histoire du club, dans l’antre des professionnels masculins, Gaston-Gérard. Malheureusement, l’adversaire du jour, Amiens, a décidé de ne pas se déplacer.

Prévenus seulement la veille au soir, Samuel Riscagli et les dirigeants du DFCO Féminin se sont attelés à trouver un nouvel adversaire qui n’était autre qu’un mélange entre les deux clubs du DUC et d’Is-sur-Tille. Un match qui avait des allures de rencontre de coupe ou le petit affronte le gros. On a assisté à 90 minutes à sens unique, durant lesquelles les joueuses de DH se sont bien battues avec leurs armes. Mais elles n’ont rien pu faire sur la durée du match face à la maîtrise technique des joueuses du DFCO.

 

DUC/Is-sur-Tille a du répondant

l'entente DUC/Is/Tille a égalisé au 1/4 d'heure de jeu (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)
L’entente DUC/Is-sur-Tille a égalisé au 1/4 d’heure de jeu (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

Malgré tout, la mise en route fut difficile pour les coéquipières de Laura Bouillot. « On a eu une première période compliquée. Je pense que les filles ont joué avec le stress. Jouer à Gaston-Gérard, la où jouent les pros, c’était difficile pour elles mentalement », confie Samuel Riscagli. Pourtant, malgré cette première période difficile sur un plan mental, le DFCO a réussi à se procurer de nombreuses situations (3e, 4e, 5e, 41e) et même à scorer à trois reprises (10e, 26e, 28e). Mais dans ce premier acte, les amateurs font bonne figure et bousculent le DFCO. Sofia Santi profite même d’une erreur de Léa Massibot pour égaliser au quart d’heure de jeu (1-1, 15e). Et elles auraient même pu prendre l’avantage si Perrin n’avait pas oublié Santi seule au point de penalty. Malheureusement, elles ont craqué à deux reprises, coup sur coup, donnant un break d’avance au DFCO (26e, 28e, 3-1).

 

Le DFCO a bien contrôlé la 2ème période (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)
Le DFCO a bien contrôlé la 2ème période (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

Dijon accélère

Dijon a, certes, dominé ces quarante cinq premières minutes mais a déjoué par moments face à cette vaillante équipe de DUC/Is-sur-Tille. Au retour des vestiaires, les joueuses de Samuel Riscagli posent un peu plus le jeu et font courir leurs adversaires. Il aura fallu attendre une mi-temps pour que les Dijonnaises prennent mesure de l’événement. « En deuxième période, on s’est libérés et on a proposé un jeu plus cohérent ». Après un premier tir non cadrée de Laura Bouillot (48e), Dijon doit attendre l’heure de jeu pour retrouver le chemin des filets. Maud Serrano remporte son face-à-face avec Correia (4-1, 60e).

Léa Paillard marque un des 8 buts Dijonnais d'une frappe limpise (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)
Léa Paillard marque un des 8 buts dijonnais d’une frappe limpide (Nicolas GOISQUE/www.Focale.info)

Au fur et à mesure que le match avance, les joueuses de DH commencent à souffrir physiquement et n’arrivent plus à tenir le cuir. Le DFCO continue de jouer et se montre efficace. Chaque action se termine par un but et l’écart ne cesse de se creuser (70e, 74e, 84e, 89e). Au final, le DFCO l’emporte 8-1, mais le plus important était de véhiculer une belle image du football féminin et ce fut un succès.

 

L’ALBUM PHOTO DE CETTE FÊTE DU FOOT FEMININ  ICI

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.