26 novembre 2020

HMDB 21 : des filles en bronze massif !!

L’équipe féminine cadette junior du Haltérophilie Musculation Dijon Bourgogne 21 était en lice ce week-end à Comines pour  la finale de la Coupe de France Cadettes-Juniors à Comines dans le Nord. Anaïs Doridot, Vicky Graillot et Julie Balace montent sur la troisième marche du podium avec un total de 168,3 points. 

 

DORIDOT Anais record personnel36 kg à son dernier essai (©HMDB 21)
DORIDOT Anais, record personnel 36 kg à son dernier essai (©HMDB 21)

Un match exemplaire

Anaïs DORIDOT réussit 6 essais sur 6 (26+36= 62 kg) avec 2 records personnels battus arraché et épaulé-jeté ; une entrée en compétition parfaite pour lancer ses 2 coéquipières. Vicky GRAILLOT égale son record à l’arraché : 56 kg au troisième essai. Il lui fallait donc 72 kg pour le match au jeté… soit 3 kilos de plus que son précédent record de France, comme Judith Eluard, l’année dernière à 101 kg, elle s’est surpassée pour maîtriser cette charge et laisser finir le travail à Julie.

 

BALACE Julie BARRE DE MATCH 78 kg jeté 2ème essai  (©HMDB 21 )
BALACE Julie BARRE DE MATCH 78 kg jeté 2ème essai (©HMDB 21 )

Balace termine le travail

Après les performances de ses coéquipières, il fallait 78 kg à Julie BALACE (son record) pour gagner une place au classement. Avec une technique parfaite et une volonté de fer, Julie réussit cette barre et propulse les cadettes-juniors du HMDB21 sur le podium ! Esprit d’équipe, complicité et amitié ont permis ces performances individuelles au service du collectf… La plus jeune équipe de la finale a montré sa valeur (168,3 points), terminant troisième derrière Villers Bretonneux et Le Blanc Mesnil, équipes ayant réalisé toutes deux 210 points et donc départagées au poids de corps.

 

GRAILLOT Vicky Arraché 56 kg 3 ème essai (©HMDB 21 )
GRAILLOT Vicky. Arraché 56 kg, 3ème essai (©HMDB 21 )

Le titre l’année prochaine ?

Il manque 45 points de plus pour un titre !! Le potentiel encore très important que les filles ont montré permettent à Luca Bardis et François Graillot (les coachs) d’envisager cet objectif de manière réaliste dans un an. Cela fait 15 kilos de progression par fille ce qui correspond à leur marge de progression. L’équipe étant la plus jeune de la Coupe, elle possède également la plus  grosse marge de progression. Anaïs et Vicky ont encore trois années devant elles dans cette catégorie, et Julie une. François Graillot tient en tous les cas à souligner “un esprit d’équipe en acier trempé pour soulever la fonte et porter haut les couleurs de Dijon, de la Côte-d’Or et de la Bourgogne Haltérophile”.

 

Prochains RVD : la finale du Championnat de France de NIB à La Ferté Milon pour les filles: Hélène MIYENGA, Judith ELUARD, Vicky GRAILLOT et Aline BONNET qui affronteront Saint Quentin et Besançon, et  le 4ème match de NII pour les garçons à CHARLIEU samedi prochain… Et la montée en NI comme objectif.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.