1 décembre 2020

La passe de 4 pour le roi Bart Swings

Et de 4. Après une deuxième place en 2014, le Belge Bart Swings a repris son bien, à savoir la couronne du marathon international de Dijon. Après 3 titres consécutifs de 2011 à 2013, il ajoute celui de 2015, montrant qu’il reste bien le roi de la discipline. Seul Ewen Fernandez a soutenu la comparaison en s’échappant avec le futur vainqueur dès les premiers tours de la course.

 

Un scénario surprenant que cette échappée de deux des favoris annoncés, ils auraient normalement dû être surveillés comme le lait sur le feu. Il faut croire qu’ils ont été les plus malins !!

Swings à l’usure

Bart Swings s'impose pour la 4 ème fois à Dijon (©Eric BONTEMPS)
Bart Swings s’impose pour la 4ème fois à Dijon (©Eric BONTEMPS)

Le mano à mano va donc durer durant presque toute la course avec un peloton à distance, très vite battu. Le public dijonnais venu en grand nombre pousse bien sur derrière le jeune Français. Mais c’est le Belge qui se montre le plus entreprenant en tentant de décrocher son compagnon d’échappée. Il y parviendra finalement à trois tours de l’arrivée, lâchant irrésistiblement un Ewen Fernandez ne pouvant rien faire. Il s’impose donc en solitaire en un tout petit peu plus d’une heure, soit une moyenne de plus de 41 km/heure avec des pointes à près de 70 !! C’est un autre grand favori, le Néo-Zélandais Peter Michael, qui prend la troisième place.

 

 

Doucelin Pédicone au 2ème plan a été épatant  (©Eric BONTEMPS)
Doucelin Pédicone, au 2ème plan, a été épatant (©Eric BONTEMPS)

Des Dijonnais épatants

Et les locaux dans l’affaire me direz vous ? L’AM Sports Roller Dijon alignait une formation de 5 patineurs, dont 4 juniors, emmenée par le triple champion d’Europe Doucelin Pédicone. Le jeune homme a plus que rempli son contrat avec une magnifique 7ème place au final. Un résultat incroyable même si le club espérait un top 15. Doucelin remporte sa catégorie d’âge et emmène dans son sillage son coéquipier Charly Grillon qui termine 13ème et 2ème jeune, et son frère Elphège qui prend une très honorable 25ème place. Remarquable résultat d’ensemble donc pour les locaux !!

 

 

La chinoise Dan Guo tout en puissance (©Eric BONTEMPS)
La Chinoise Dan Guo tout en puissance (©Eric BONTEMPS)

La Chinoise Dan Guo sans rivale

Chez les féminines la Chinoise Dan Guo s’est imposée en solitaire avec une marge confortable sur l’Allemande Katharina Rumpus et la Française multiple championne nationale. La domination de la jeune femme a été sans partage puisqu’elle s’est échappée d’un peloton groupé pour faire la plus grande partie de la course en solitaire à l’avant. Durant toute la journée déjà des courses de haut niveau et des démonstrations de free style avaient enthousiasmé le public, d’autant que la météo est restée clémente durant la manifestation.

Tous les résultats sur le site d’AM SPORTS

Toutes les photos de la journée ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.