29 novembre 2020

Triathlon Femme D2 : Les Dijonnaises 5ème à La Rochelle

Après une première étape difficile avec des conditions météo particulières, les Duchesses de Dijon Triathlon (nouveau surnom de l’équipe en référence aux Ducs de Bourgogne) se sont rendues à La Rochelle pour disputer la seconde étape de Division 2. Une course bien relevée avec une start-list impressionnante, la concurrence est rude. En difficulté sur la course à pied, les Dijonnaises décrochent une décevante 5ème place mais restent néanmoins sur le podium au classement général après 2 étapes.

Les Duchesses de Dijon étaient composées par : Caroline Vandeschrick, Julie Marano, Pauline Purro, Julie Da Rocha, Elise Thalineau, Adrienne Langlois et la jeune Mathilde Lemoine pour ces débuts en D2.

Julie Marrano est sortie en tête de la natation ©Nicolas GOISQUE /archives
Julie Marrano est sortie en tête de la natation ©Nicolas GOISQUE /archives

Départ à 19h00 !!

Une course un peu particulière puisque le départ fut donné à 19h00 du Bassin des Chalutiers, les triathlètes sont dans le start prêtes à s’élancer pour 750 m de Natation, 20 km de Vélo et 5 km de Course à Pied. Le top départ est donné, Julie Marano réalise le meilleur start et se retrouve très vite seule en tête, suivie d’un groupe emmené par les Dijonnaises Elise, Pauline et Julie D. À la sortie de l’eau, Julie Marano compte 23 s d’avance sur une quinzaine d’athlètes dont les trois Dijonnaises. Caroline réalise aussi une bonne natation et se retrouve dans un second groupe vélo.

Elise Thalineau était dans le groupe de tête en vélo  ©Nicolas GOISQUE/archives
Elise Thalineau était dans le groupe de tête en vélo ©Nicolas GOISQUE/archives

Aux avants postes en vélo

Le début de course joue en faveur du club dijonnais avec 4 filles en tête et Caroline au contact. Les kilomètres s’enchaînent et les pelotons s’organisent, Julie Marano n’aura pas réussi à profiter de son avance prise en natation, elle est reprise par un peloton emmené par les favorites Team Charentes. Au bout de 10 km on retrouve aux avants postes, Pauline, Elise, et les deux Julie dans un groupe de 20 filles. Caroline pointe dans un second groupe à une minute, Adrienne et Mathilde dans un quatrième groupe à 1’30”. La suite de la course va se compliquer pour les Dijonnaises. En effet, au troisième tour Pauline est victime d’une crevaison et perd le contact du groupe de tête. Après avoir changé de roue elle repart dans le groupe de Caroline. À la fin du vélo? les écarts sont minimes et la course à pied s’annonce décisive.

Julie Da Rocha a été en difficulté sur la course à pieds (©Nicolas GOISQUE/archives)
Julie Da Rocha a été en difficulté sur la course à pied (©Nicolas GOISQUE/archives)

À la peine en course à pied

Une mauvaise nouvelle pour les filles de Dijon en tête car elles ne sont pas spécialistes de la discipline. Les premiers kilomètres sont difficiles pour les Dijonnaises et aucune n’arrivent à tenir le top 20. Caroline et Adrienne, plus à l’aise dans la discipline, réalisent un joli  retour pour venir classer l’équipe. Au final on retrouve Adrienne 19ème juste devant Caroline 20ème, Julie Marano complète le trio du classement club à la 23ème place, suivie de Elise 25ème, Pauline 28ème, Julie D. 31ème et Mathilde 51ème.

Les résultats clubs de l’étape sont publiés. Dijon Triathlon se classe 5ème de l’étape, loin de l’objectif podium annoncé. Un résultat décevant qui reflète la difficulté de ce championnat très relevé. Le club va effectuer quelques modifications dans la stratégie de course et dans l’approche des entraînements en préparation de la prochaine étape. Malgré ce résultat, l’équipe reste sur le podium du classement général, troisième ex-aequo avec La Rochelle (29 points) à seulement deux points de Libourne le deuxième. Team Charentes s’envole en tête avec 40 points.

2 thoughts on “Triathlon Femme D2 : Les Dijonnaises 5ème à La Rochelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.