30 novembre 2020

Frédéric Sammaritano : « Le projet est vraiment intéressant »

Lors de la reprise de l’entraînement du Dijon Football Côte-d’Or, de nouvelles têtes ont fait leur apparition au stade d’entraînement des Poussots. C’est le cas de l’ancien meneur de jeu du voisin auxerrois, Frédéric Sammaritano, qui s’est engagé en début de semaine avec le DFCO. Le milieu de 29 ans est venu à Dijon avec l’ambition de remonter en Ligue 1.

 

Mardi matin, Frédéric Sammaritano a participé à son premier entraînement avec le DFCO. Photo Nicolas GOISQUE
Mardi matin, Frédéric Sammaritano a participé à son premier entraînement avec le DFCO. Photo Nicolas GOISQUE

L’ambiance était conviviale ce mardi pour la reprise de l’entraînement au Poussots. Sous un beau soleil, les joueurs dijonnais ont rechaussé les crampons. Parmi les 21 présents, la vingtaine de supporters a reconnu certaines têtes mais d’autres ne leur étaient pas familières. À l’image de l’une des dernières recrues en date, Frédéric Sammaritano. En fin de contrat avec l’AJ Auxerre, le milieu de terrain de 29 ans a décidé de changer d’air. Certes, il n’est pas parti bien loin mais il s’est lancé dans un nouveau challenge : « J’ai discuté avec les dirigeants, ils avaient une réelle volonté de me prendre. Le discours m’a emballé ». Arrivé en début de semaine, il doit avant tout s’intégrer dans ce groupe : « Je dois trouver ma place dans l’effectif. Je suis arrivé lundi mais je sens que c’est un club très familial. L’intégration est facilitée par les joueurs et les encadrants ».

 

Une préférence pour le DFCO

Pourtant, le natif de Vannes avait reçu une prolongation de la part de l’AJA, une proposition qui lui reste en travers de la gorge : « La proposition de l’AJA était nettement insuffisante. Ils ne m’ont proposé qu’un an de contrat. Je l’ai pris un peu mal, j’ai mis du temps à digérer. » Son choix s’est donc rapidement porté sur le rival dijonnais : « Puis après le DFCO est arrivé, leur offre était cohérente donc mon choix s’est fait rapidement. Ils m’ont proposé deux ans de contrat, ça montre leur envie de m’avoir ». Après avoir terminé au pied du podium, le DFCO souhaite retrouver l’élite, une ambition qui a aussi poussé Sammaritano à rejoindre la capitale des Ducs : « Le projet est vraiment intéressant. Ils veulent retrouver la L1, comme l’AJA. Mais Dijon se donne plus de moyens pour y arriver. C’est ce que j’ai ressenti quand j’en ai discuté avec les dirigeants et ça m’a plu ».

Le nouveau milieu de terrain du DFCO devrait apporter sa technique et son expérience. Photo Nicolas GOISQUE
Le nouveau milieu de terrain du DFCO devrait apporter sa technique et son expérience. Photo Nicolas GOISQUE

 

Guider les jeunes

En signant chez le rival côte-d’orien, Sammaritano ne s’attend pas à un accueil chaleureux lors du derby à l’Abbé-Deschamps. « Si ce n’est que se faire chambrer, ça va aller. Depuis l’annonce de ma signature, j’ai reçu des messages insultants des supporters de l’AJA. Mais après c’est de bonne guerre ». Il assume totalement son choix : « J’ai fait mon choix et j’ai pris mes responsabilités. J’ai vécu deux belles saisons à Auxerre et j’ai donné tout ce que j’avais. Maintenant un nouveau défi commence ». Avec ses 29 ans, ce milieu de terrain de poche va amener toute son expérience dans un groupe relativement jeune. Un rôle qu’il prend déjà à cœur : « C’est toujours un plaisir d’aider les jeunes. Avec ma petite expérience, je vais essayer de les guider. Mais avant tout, je vais tout faire pour être le plus performant possible afin de m’épanouir dans le club ». Vif, rapide et à l’aise techniquement, Sammaritano va apporter une touche technique au milieu de terrain dijonnais. Par sa percussion et sa vivacité, il sera sans aucun doute l’un des éléments offensifs clé pour Olivier Dall’Oglio.

 

 

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.