3 décembre 2020

Wimbledon 2015 : Millot tombe avec des regrets !

Pour sa première participation au célèbre tournoi du Grand Chelem londonien sur herbe, le Dijonnais Vincent Millot a été éliminé au premier tour par le Canadien Vasel Pospisil. Une défaite en cinq sets (6-7, 6-3, 7-6, 6-7, 3-6) au goût amer pour le tennisman du TCD qui aura mené deux sets à un et 4-2 dans la quatrième manche.

 

Vincent Millot n'a pas souffert de la comparaison face au 52 ème mondial ©Nicolas GOISQUE/archives
Vincent Millot n’a pas souffert de la comparaison face au 56ème mondial ©Nicolas GOISQUE/archives

 

Que de regrets pour Vincent Millot ! Pour la première fois de sa carrière, le natif de Montpellier était sorti des qualifications pour se hisser dans le tableau final de Wimbledon. Sans complexe face au Canadien, 56e joueur mondial, le Bourguignon n’est pas passé loin de l’exploit, menant deux sets à un et 4-2 dans la quatrième manche. Mais au moment de servir pour mener 5-2 dans cette même quatrième manche, Millot n’a pas réussi à prendre définitivement son envol et a vu Pospisil revenir dans la rencontre.

 

 

Le Dijonnais a perdu son service à un moment clef du 4ème set ©Nicolas GOISQUE/archives
Le Dijonnais a perdu son service à un moment clef du 4ème set ©Nicolas GOISQUE/archives

Un match disputé

Sur le site internet du journal L’Equipe, Vincent Millot est revenu sur ce tournant : “C’est dommage d’avoir eu ce moment d’égarement à 4-2 au quatrième. Il a pris des risques sur ce jeu et ça a marché. Moi, j’aurais pu, j’aurais dû mieux faire. C’est dommage parce que j’étais vraiment devant. Après, il faut reconnaître qu’il n’a pas baissé au service et qu’il volleye très bien. Ce qui est bien, c’est que mon jeu se remet en place. J’ai très peu joué cette saison parce que j’ai privilégié la naissance de ma fille. C’est quand même toujours plus facile de partir de chez soi quand tu joues bien.” Avant ce quatrième set, la bataille avait déjà fait rage. Dès la première manche, les deux joueurs se livrèrent coup pour coup et aucun des deux ne parvenait à se procurer de balle de break. Mais dans le jeu décisif, le Canadien se montrait plus fort et faisait la différence 7-6. Dans le deuxième set, Millot prenait le dessus en s’appuyant sur son service impeccable et se l’adjugeait 6-3.

 

 

Millot a tremblé et a cédé

À l’image de la première manche, la troisième manche était féroce. Pospisil se ressaisissait mais était poussé dans ses retranchements par Vincent Millot. Le Canadien grimaçait et ressentait des douleurs au niveau de la hanche. Pas de quoi déstabiliser le Dijonnais, qui s’imposait au tie break 7-6. Le Français avait conquis le public du court numéro 11.

Le joueur du TCD a fini par céder ©Nicolas GOISQUE/archives
Le joueur du TCD a fini par céder ©Nicolas GOISQUE/archives

À une manche de la victoire, Millot breakait le 56e joueur mondial et avait l’occasion de mener 5-2. Mais il craquait et cédait sa mise en jeu pour voir le Canadien revenir dans le match. Derrière, Pospisil remportait la quatrième manche 7-6 et égalisait à deux manches partout. Dans la dernière et ultime manche, le Dijonnais se faisaitt breaker d’entrée et manquait de nombreuses occasions pour recoller. Finalement, au terme d’une bataille acharnée Vincent Millot s’incline en cinq sets et peut avoir de gros regrets, même s’il récolte tout de même une cinquantaine de points ATP et un beau chèque de 61 000 euros.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.