27 septembre 2020

Abécédaire d’été DSN : G comme… Gray

Pendant cette trêve estivale, la rédaction de DIJON-SPORTnews.fr vous propose un abécédaire de fin de saison. Continuons maintenant avec la lettre G comme Gray, Steven Gray.

 

Crédit : Nicolas GOISQUE / archives
Crédit : Nicolas GOISQUE / archives

Après avoir évoqué Jean-Louis Borg et la saison globale de la JDA Dijon Basket, intéressons nous à l’arrière ou plutôt ex-arrière de la Jeanne, l’Américain Steven Gray. Âgé de 26 ans, ce joueur originaire d’Irondale dans l’Alabama, a débarqué en début de saison dans la capitale des Ducs après avoir évolué à Roanne puis à Graveline-Dunkerque. À l’image de ses coéquipiers, Gray se montre performant sur le plan individuel tout en réalisant les efforts pour le collectif. Mais sur la deuxième partie de la saison, un malaise se fait sentir sur le parquet. À de nombreuses reprises, Steven Gray a privilégié la solution individuelle, abusant de tirs à trois points comme dans ce match de fou contre Bourg-en-Bresse que Dijon remporte au bout de trois prolongations sur le score de 117 à 113. Au final, Steven Gray est celui qui est resté le plus performant en terme de statistiques puisqu’il termine meilleur de Pro A avec une moyenne de 16,8 points par match. Mais sur le plan collectif, il a fait preuve d’égoïsme. Un comportement qui a agacé le public du Palais des Sports en fin de saison. La saison prochaine, Steven Gray évoluera de nouveau à Gravelines.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.