1 octobre 2020

Olivier Dall'Oglio : « Allier l'expérience et la jeunesse »

Olivier Dall’Oglio, l’entraîneur du DFCO, a accordé une interview à DIJON-SPORTnews.fr pour faire le point à quelques jours du début de la saison 2015/1016.
 

© Nicolas GOISQUE/www.Focale.info
© Nicolas GOISQUE/www.Focale.info

Dijon-sportnews.fr : Tout d’abord, faisons un point sur le mercato. Avoir recruté autant de jeunes est-ce un choix ? 
Olivier Dall’Oglio : Oui, c’est un choix et même une nécessité. Le club ayant un petit budget, nous sommes obligés de recruter des joueurs évoluant dans des championnats amateurs, et souvent ce sont des jeunes. Après, nous avons une ligne de conduite qui est d’allier la jeunesse et l’expérience. Nous avons également choisi de nous faire prêter le défenseur central Jullien qui évolue au SC Freiburg en Allemagne. Il va nous apporter son expérience du championnat allemand. Après, nous espérons encore recruter un défenseur axial, car c’est dans ce secteur où l’on manque le plus de joueurs.
 
© Nicolas GOISQUE/www.Focale.info
© Nicolas GOISQUE/www.Focale.info

 Florian Raspentino n’a pas été conservé à l’issue de la fin de la saison, il ne vous a pas convaincu pendant la  deuxième partie de la saison? 
Il y avait un accord avec le joueur et le club de Caen si l’on montait en Ligue 1, ce qui n’a pas été le cas. De plus, il a réalisé une deuxième partie de saison en demi-teinte et n’a pas eu le ratio espéré devant le but.
La non-venue finalement de Kantari vous a-t-elle déçue? 
Oui, ça m’a déçu car il s’inscrivait parfaitement dans le projet jeunesse-expérience. Sa venue aurait été un plus, surtout dans l’esprit de leader qu’il a acquis en étant passé par Strasbourg, Brest et Lens notamment. Mais bon, ça fait partie des aléas, on sait que dans le football tout peut aller très vite dans le bon sens comme dans le mauvais sens. Pour lui, ça a été une question de choix, les choses se sont accélérées avec le club de Toronto et puis au niveau financier on ne pouvait pas s’aligner.
 
 
© Nicolas GOISQUE/www.Focale.info
© Nicolas GOISQUE/www.Focale.info

Les recrues se sont-elles bien intégrées au groupe ? Vous sentez un bon état d’esprit ?
Les premières impressions sont favorables, les jeunes joueurs se sont très bien intégrés, il y a une bonne mentalité au sein de l’équipe. Nous voulons toujours être compétiteurs, nous travaillons donc là dessus. Le premier mois de travail est positif, après nous savons que la saison est longue et que nos résultats vont nous dicter dans notre objectif, la montée. Le premier bilan se fera à la fin du mois d’août et nous verrons ce que l’on devra améliorer dans notre jeu.
 
© Nicolas GOISQUE/www.Focale.info
© Nicolas GOISQUE/www.Focale.info

Au niveau des matches de préparation, vous êtes à deux victoires, un nul et deux défaites. Quelles sont les bonnes et mauvaises choses dans le jeu de votre équipe ? 
Les résultats tronquent un peu notre préparation, on ne se focalise pas dessus. Vis à vis des points positifs, on prend le jeu à notre compte même si les résultats des matches amicaux ne le montrent pas forcément. On est capables de construire une action de jeu sans sauter de ligne, c’est à dire que l’on part de derrière, puis on passe par le milieu afin d’arriver en attaque. Mais le principal point négatif relève de la finition où l’on manque de réalisme. Après, il faut que l’on apprenne à gérer les matches et à ne pas exploser trop tôt.
Le mental a été un point majeur pendant la préparation ? 
Evidemment, il fait parti du monde sportif. Mais de notre côté, il faut qu’on soit capables de relever un score négatif très rapidement, d’autant plus qu’il y a des garçons plus déstabilisables que d’autres.
 
Avec son président Olivier Delcourt © Nicolas GOISQUE/www.Focale.info
Avec son président Olivier Delcourt © Nicolas GOISQUE/www.Focale.info

Par rapport au calendrier, vous recevez trois fois d’affilée, c’est un élément important, selon vous ? 
Non, ça n’offre pas de garanties. C’est vrai que beaucoup de personnes pensent que jouer à domicile est un plus, mais en fait non. Il faut être performant à domicile comme à l’extérieur.
Pour finir, un petit mot sur votre premier adversaire, l’AC Ajaccio. 
C’est un club très bien renforcé, il n’a plus le même profil que la saison dernière. Ils ont une équipe de guerriers, plus adaptée à la Ligue 2 qu’à la Ligue 1. Leurs joueurs ont été déçus de descendre à l’échelon inférieur, ils vont tout faire pour retrouver la Ligue 1, il faudra compter sur eux pour jouer les leaders cette saison.
 
 

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.