22 septembre 2020

Cédric Varrault : « On est déterminés ! »

Le capitaine du DFCO, Cédric Varrault, a accordé à DIJON-SPORTnews.fr un entretien avant le premier match du championnat, vendredi face à l’AC Ajaccio. 

 

Cédric Varrault © DSN /archives
Cédric Varrault © DSN /archives

Dijon-sportnews.fr : Dans quel état d’esprit abordez-vous le match de vendredi ? 

Cédric Varrault : On a hâte de démarrer le championnat. On a eu une bonne préparation autant sur le plan physique que mental. On est prêts. C’est le premier match de la saison, il est donc important. Il faudra essayer de faire un bon résultat.

C’est un déplacement compliqué qui s’annonce en terres corses, quelle est la stratégie à adopter selon vous ? 

En effet, c’est un match à l’extérieur donc forcément difficile. De plus, on sait tous que c’est un contexte particulier, il faudra avoir les nerfs solides. Ajaccio est une belle équipe, ils se sont renforcés avec le mercato. Ils auront envie de montrer de quoi ils sont capables sur leur pelouse. Avec le soutien de tous leurs supporteurs, on s’attend à un match compliqué, mais nous sommes déterminés.

 

 

Cédric Varrault se veut conquérant pour cette nouvelle saison © Nicolas GOISQUE/www.Focale.info
Cédric Varrault se veut conquérant pour cette nouvelle saison © Nicolas GOISQUE/www.Focale.info

Il faudra aussi que le DFCO soit plus réaliste en attaque…

Oui, on a l’envie de faire un résultat positif, il faudra qu’on soit solides et difficiles à manœuvrer.

Quels sont les objectifs pour cette nouvelle saison ? La montée est-elle dans un coin de votre tête ? 

Bien évidemment, notre objectif est de faire du mieux possible. Nous avons les armes pour, vu qu’on a un groupe de qualité. Il y a une bonne alchimie entre les jeunes et les moins jeunes. Oui, quand l’on est compétiteur, la montée est forcément dans un coin de la tête. Il y a eu beaucoup de changements au sein de l’équipe, on va voir ce que ça va donner.

 

Au niveau de la défense, il y a trois nouvelles recrues, c’est là que votre rôle d’ancien et de capitaine entre en jeu.

Oui, c’est vrai que je suis attentif au travail défensif, mais pas uniquement. Quand on est capitaine, il faut observer tous les postes. Défensivement, on a bien bossé pendant la préparation, les automatismes commencent à se faire et Dieu sait que ce n’est pas facile quand il y a beaucoup de recrues. D’ailleurs, les nouveaux adhèrent parfaitement au système défensif.

D’un point de vue personnel, vous attaquez votre cinquième saison à Dijon, est-ce le bon club pour terminer sa carrière ? Vous interdisez-vous un nouveau challenge ? 

Arrivé en 2011 à Dijon, le capitaine Cédric Varrault compte profiter de cette nouvelle saison (photo Anatole Barbier).
Arrivé en 2011 à Dijon, le capitaine Cédric Varrault compte profiter de cette nouvelle saison (photo Anatole Barbier).

C’est vrai qu’à 35 ans, on commence à penser à l’après football. Mais pour l’instant, je me sens bien physiquement pour continuer à jouer et surtout à prendre du plaisir. À la fin de l’année, on fera un bilan avec les dirigeants pour savoir s’ils veulent continuer l’aventure avec moi. Mais à ce jour, je profite de chaque moment et j’essaie d’éviter les blessures. Quant à un nouveau challenge… je ne suis pas quelqu’un qui se projette dans l’avenir, je vis l’instant présent.

Pour finir, on vous souhaite un gros merde pour vendredi…

(Il rit). C’est gentil ! On va essayer de bien démarrer la saison, on est prêts et déterminés.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.