24 septembre 2020

Et du bout de la ligne droite surgit… Pierre Luc Perrichon !! L’ancien pensionnaire du SCO Dijon, aujourd’hui membre de l’équipe Bretagne séchée Environnement, s’est offert un moment de gloire en prenant une cinquantaine de mètres d’avance au tout dernier moment sur ses trois compagnons d’échappée, les idoles françaises du tour de France : Pinot, Vuillermoz et Peraud. De quoi ravir le nombreux public massé aux allées du parc.

 

La course démarre très fort puisque Steve Chainel (Cofidis) surprend tout son monde en démarrant comme une bombe (en volant quelque peu le départ ?) Ceci a le mérite de lancer la course puisque Thibault Pinot lance la meute aux trousses du filou à une allure folle.

 

le rythme est resté élevé durant toute l'épreuve  © Nicolas GOISQUE/www.Focale.info
Le rythme est resté élevé durant toute l’épreuve © Nicolas GOISQUE/www.Focale.info
Steve Chainel avait des fourmis dans les jambes © Nicolas GOISQUE/www.Focale.info
Steve Chainel avait des fourmis dans les jambes © Nicolas GOISQUE/www.Focale.info

Des attaques de partout

Et les coureurs ont semble-t-il l’envie de se faire plaisir, de montrer le maillot ou de ravir le public. Toujours est-il que l’on ne va pas s’ennuyer durant deux heures tant la course sera animée. Chacun voulant faire son numéro. On verra ainsi à l’avant tour à tour les principales têtes d’affiche du peloton. Le champion de France en titre (Steven Tronet) se chargeant de récolter les points des sprints intermédiaires. On verra ainsi aux avant-postes Pinot, Peraud, Villermoz bien sûr, mais aussi Julien Robert pour le SCO Dijon par exemple, ainsi que Melvin Rullière (Veran Classic Eoi) que les Dijonnais retrouvaient avec plaisir.

 

Alexis Vuillermoz a été un des animateurs de la course  © Nicolas GOISQUE/www.Focale.info
Alexis Vuillermoz a été un des animateurs de la course © Nicolas GOISQUE/www.Focale.info
Le SCOD Dijon s'est régulièrement montré durant la course  © Nicolas GOISQUE/www.Focale.info
Le SCO Dijon s’est régulièrement montré durant la course © Nicolas GOISQUE/www.Focale.info

 

La bonne échappée 

S’ils sont 4 à se présenter pour les ultimes tours, c’est que, en costauds, ils ont faussé compagnie à leur trois autres compagnons d’échappée. C’est à environ 7 tours de l’arrivée que 7 coureurs lancent le coup décisif. Parmi eux on verra le coureur local du SCO Dijon, Guillaume Gauthier, très actif. Mais il était dit que les coureurs que le public voulaient voir par dessus tout, se mettraient en évidence. Pinot accélère et emmène dans sa roue Peraud, Vuillermoz et Perrichon, pour le dénouement qu’on vous a compté.

 

Pierre luc Perrichon savoure  © Nicolas GOISQUE/www.Focale.info
Pierre Luc Perrichon savoure © Nicolas GOISQUE/www.Focale.info
les coureurs se sont fait plaisir   © Nicolas GOISQUE/www.Focale.info
Les coureurs se sont fait plaisir © Nicolas GOISQUE/www.Focale.info

 

La fête

Une fois de plus, le vélo a montré qu’il restait un sport et une grande fête populaire gratuite, comme se sont plus à le répéter le duo de commentateurs traditionnel, Daniel Mangeas (le speaker du tour de France) et Jean-Michel Quéré (celui des courses locales). Les enfants comme les adultes, les partenaires ou les VIP, tous étaient présents pour applaudir les rois de la petite reine. Une superbe réussite encore à mettre au crédit de l’organisateur, le SCO Dijon du président Bernard Mary, dont les équipes accompagnées de nombreux bénévoles ont oeuvré pour la qualité de l’événement.

LES PHOTOS DE TOUS LES EVENEMENT DU CRITERIUM ICI

 

 

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.