21 avril 2021

DFCO – Niort : Première représentation à Gaston-Gérard

Après avoir ramené un point de son premier déplacement de la saison, le Dijon Football Côte-d’Or accueille les Chamoix Niortais pour le compte de la deuxième journée de Ligue 2 (à suivre en direct sur Dijon-Sportnews.fr à partir de 20h). Les Dijonnais ne devront pas manquer leur première dans leur antre.

 

En plus d'être solide défensivement, il va falloir se créer plus d'occasions de but. (Nicolas GOISQUE / archives)
En plus d’être solide défensivement, il va falloir se créer plus d’occasions de but. (Nicolas GOISQUE / archives)

Le parc des sports Gaston-Gérard va retrouver l’odeur des rencontres de Ligue 2. La semaine dernière, Dijon avait commencé sa saison en Corse sur la pelouse de François-Coty. Un match difficile ou Dijon a su rester solide afin de ramener le minimum syndicale c’est-à-dire le point du match nul. Mais ce vendredi, le scénario sera différent comme l’explique Olivier Dall’Oglio en conférence de presse d’avant-match : « C’est déjà un test. On va voir comment on réagit sur un match qui sera différent. À Ajaccio, on a beaucoup subi et été en difficultés. J’attends beaucoup de ce match. J’attends autre chose au niveau de l’engagement et de l’intensité des courses que face à Ajaccio, même si le résultat reste très positif face à une équipe qui va surprendre ».

Se montrer plus performant offensivement

En effet, si le résultat obtenu sur l’Île de Beauté est intéressant, le contenu est loin de l’être. Malgré une bonne maîtrise défensive et de la solidarité, les Dijonnais ont pêché dans l’animation offensive. Durant les quatre-vingt-dix premières minutes de la saison, Dijon ne s’est pas procuré de véritables occasions. La faute à une maîtrise technique bancale et à une multiplication d’erreurs techniques. Mais pour Olivier Dall’Oglio, le problème n’est pas technique mais physique : « Il nous faudra vraiment élever notre niveau d’engagement. Nous avons trop subi les assauts de l’adversaire, donc il va falloir être plus résistant. […] Et que l’on ait 19 ou 36 ans, il va falloir être plus fort et résistant. Si on subit les duels, si on ne résiste pas à la pression de l’adversaire, ça va être compliqué et nous perdrons des matchs à cause de ça. Il faut avoir de la détermination. » Il faudra donc répondre présent même si cette équipe n’est pas encore totalement au point : « L’attente était déjà présente sur les matchs amicaux. Cette découverte va amener du monde au stade. Nous avancerons petit à petit, mais on sait qu’il nous faudra un peu de temps. Il faut que l’on arrive à poser nos bases pour mieux nous exprimer ».

Olivier Dall'Oglio recherche encore un ou deux joueurs notamment dans le secteur défensif. Photo Nicolas GOISQUE / archives
Olivier Dall’Oglio recherche encore un ou deux joueurs notamment dans le secteur défensif. Photo Nicolas GOISQUE / archives

Un ou deux joueurs encore espérés

Ce match face à Niort est le premier de la première série de trois matchs en une semaine de la saison. Dans cette série, des joueurs pourraient se blesser, une éventualité qui chagrine le coach dijonnais. C’est également l’une des raisons pour laquelle le DFCO continue son mercato : « On cherche un ou deux joueurs notamment dans le secteur défensif, axial. La semaine prochaine, nous entrons dans une série de trois matchs. On va voir comment se passe celui-ci, mais il risque d’y avoir des blessures, des suspensions, des méformes. Ne serait-ce qu’en nombre de joueurs, on est un peu limité » avant de rajouter : « Par rapport à la saison dernière, j’avais des milieux de terrain qui pouvaient reculer comme Cissé. Cette année, je ne les ai pas. Donc nous sommes très actifs sur le marché, on recherche, mais nous sommes obligés d’être raisonnables sur le plan économique. Pas de folies ».

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.