23 avril 2021

Première réussie pour les Ducs face à Strasbourg (5-1)

Trois jours après une première rencontre contre Ajoie LNB en Suisse (défaite 3-2) les Ducs se remettaient à l’ouvrage, le cœur vaillant. Les gardiens Jakub Cech pour Dijon et Vladimir Hiadlovsky pour Strasbourg prenaient le départ devant leur filet respectif. Les coaches feront en cours de partie monter leurs back-ups, donnant ainsi du temps de jeu à Pierre Pawelek, 17 ans, à la 51ème et pour l’Etoile Noire à Baptiste Goetz, 20 ans, à la 41ème.

 

Communiqué du DHC

Les ducs ont été efficaces offensivement © Guillaume Meurisse/Hockey Hebdo
Les Ducs ont été efficaces offensivement © Guillaume Meurisse/Hockey Hebdo

Quelques pénalités sont assénées d’entrée par le trio arbitral qui tiendra bien son match. Parmi les juges de ligne officie Théo Armbruster, qui arbitre pour la première fois à ce niveau.

Riendeau ouvre le bal

La partie est enjouée et c’est Yanick Riendeau, assisté de Jared Brown, qui plantera la première banderille (1-0 à 16’34’’). Le nouveau panneau lumineux mis en place par la ville s’illumine ensuite de mille couleurs annonçant un duo dijonnais sur le banc des pénalités, puis un trio à l’entame du second tiers. À trois contre cinq, les Ducs finissent par craquer et subissent une égalisation signée Joey de Concilys (1-1). Revenus à cinq, les Ducs montrent de belles dispositions dans un tiers qu’ils vont nettement dominer. À la mi-match, Romain Gutierrez, toujours aussi énergique, se chargera de sanctionner les Strasbourgeois (2-1).

 

5buts pour une première à domicile : de quoi séduire le public © Guillaume Meurisse/Hockey Hebdo
Cinq buts pour une première à domicile : de quoi séduire le public © Guillaume Meurisse/Hockey Hebdo

Festival offensif

Les visiteurs démarrent le troisième tiers pied au plancher. Dijon tient bon, puis alors que le palet fait tinter la transversale de Jakub Cech, le rebond profite aux Ducs qui s’élancent dans une charge triomphale. Le trio d’attaquant prend de vitesse l’arrière-garde alsacienne et vient tromper le cerbère des jaunes et noirs (3-1 à 45’10’’ par Jared Brown assisté de Yanick Riendeau). Le défenseur Rémi Blanchard étincelant depuis le début de la partie vient alourdir la note à la 48ème avant que la jeune garde ne scelle définitivement le score par Benoît Valier (5-1 à 55’22’’).

 

situation chaude sur le but dijonnais © Guillaume Meurisse/Hockey Hebdo
Situation chaude sur le but dijonnais © Guillaume Meurisse/Hockey Hebdo

Début des compétitions officielles vendredi

Jonathan Paredes et Julien Guimard ont pu tester de nouvelles solutions et aligner des jeunes prometteurs en attaque (Geoffrey Parisot, Bastien Lardière) comme en défense (Vincent Melin, Jules Milesi). Les Ducs disposent de trois jours pour régler certains détails avant que la compétition officielle ne démarre dès vendredi et samedi (20h00) avec la venue de l’équipe de France U20 en Coupe de la Ligue. Matches pièges ; le public dijonnais s’en souvient avec l’an dernier une large victoire face aux Bleuets (11-1) suivie le lendemain d’une défaite douloureuse (3-4). Les Ducs sont prévenus.

La prévente des places s’effectuera vendredi et samedi (10h00 à 18h00) au bar de la patinoire ou sur www.dijonhockey.fr

Retrouvez également le compte-rendu du match de notre partenaire Hockey Hebdo

 

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.