23 avril 2021

DFCO – Créteil (4-1) : Dijon confirme et enchaîne

Pour son troisième match de la semaine à Gaston-Gérard, le Dijon Football Côte-d’Or s’impose largement face à Créteil (4-1). Ultra-dominateur en première période, Dijon s’était rapidement mis à l’abri grâce à un doublé de Tavares. Malgré le but de Lesage, Dijon n’a pas paniqué et a attendu la fin de match pour creuser l’écart et assurer son succès. Le DFCO enchaîne une cinquième victoire à domicile toutes compétitions confondues et confirme sa montée en puissance.

 

Le DFCO a réalisé une très grosse première période. (Nicolas GOISQUE - photo archive)
Le DFCO a réalisé une très grosse première période. (Nicolas GOISQUE – photo archive)

Avant cette rencontre, Olivier Dall’Oglio avait prévenu son équipe : “C’est compliqué d’enchaîner trois matchs à la maison” avant de dire “ça peut être très positif si on les gagne les trois. Cela peut nous mettre sur une très bonne dynamique avant de faire un premier bilan fin août“. Et bien la très bonne dynamique d’Olivier Dall’Oglio a bien démarré ce vendredi soir. Les coéquipiers de Jérémie Bela sont restés dans la lignée de leurs performances précédentes contre Lens et Metz. Solide, concentré et appliqué, Dijon a confirmé sa montée en puissance du moment. Avec trois victoires lors de ses trois premiers matchs à domicile en championnat, le DFCO refait de Gaston-Gérard sa forteresse imprenable. Un scénario qui ressemble à celui de la saison dernière maintenant à voir si le dénouement sera le même.

Des occasions en pagaille

Confronté à une équipe de Créteil qui avait montré de belles choses depuis le début de la saison, Dijon devait se méfier et prendre de suite les choses en main. A l’image de leur dernier match en championnat contre Lens, les hommes d’Olivier Dall’Oglio sont parfaitement rentrés dans leur match. Dès les premières minutes, le bloc dijonnais se positionne haut dans la partie de terrain adverse. Un pressing de tous les instants s’enclenche et les Cristolliens ne parviennent pas à ressortir proprement les ballons. Le cuir retombe sans cesse dans des pieds bourguignons et les occasions sont déjà nombreuses (2e, 4e, 5e). Mais à l’inverse de la saison dernière, il ne faut pas 36 situations pour que le DFCO trouve le chemin des filets.

Dijon enchaîne une cinquième victoire de suite à domicile toutes compétitions confondues. Crédit: Nicolas GOISQUE / archives
Dijon enchaîne une cinquième victoire de suite à domicile toutes compétitions confondues. Crédit: Nicolas GOISQUE / archives

Sur un centre côté gauche de Bela, Tavares pique sa tête et trompe Kerboriou (1-0, 10e). Une ouverture du score méritée mais Dijon ne s’arrête pas là. Le quatuor offensif du DFCO pose énormément de problème à l’arrière garde cristollienne que ce soit par les appels en profondeur de Tavares ou les déplacements incessants de Bela, Amalfitano et Sammaritano. La pression reste forte sur la défense cristollienne qui craque de nouveau sur un centre fort devant le but de Bamba, Herelle, au duel avec Tavares, pousse le ballon dans son propre but (2-0, 20e). Les locaux sont en confiance et continuent leur récital mais cette fois-ci les filets ne tremblent pas (25e, 27e, 40e). Il faut attendre la fin de la première période pour voir une réaction de Créteil avec une tentative de Dabo bien repoussée par Reynet (44e).

Lesage relance Créteil, en vain

Créteil n’est que l’ombre de lui même et semble absent des débats. A la reprise, l’adjoint de Thierry Froger (absent à cause d’une agression dans la semaine) décide de faire deux changements. Dias et Dabo laissent leur place à Andriatsima et Lesage. Mais l’effet n’est pas immédiat. Malgré les bonnes intentions cristolliennes, c’est Dijon qui n’est pas loin de plier définitivement le match mais la tête croisée d’Amalftitano ne trouve pas le cadre (50e). Au fil des minutes, l’apport de Lesage et Andriatsima se fait sentir et Créteil arrive enfin à conserver et à ressortir le ballon. Les visiteurs vont même se relancer à l’heure de jeu, sur un centre venu de la droite, le ballon traverse la surface et arrive dans les pieds de Lesage, oublié au second poteau, qui fusille Reynet d’une frappe croisée (2-1, 60e).

Loïs Diony a marqué le quatrième but dijonnais face à Créteil. Crédit: Nicolas GOISQUE / archives
Loïs Diony a marqué le quatrième but dijonnais face à Créteil. Crédit: Nicolas GOISQUE / archives

Ce but arrive dans un moment ou le rythme était moins élevé. Dijon a plus de difficultés à se projeter et à conserver le ballon. Le bloc a même reculé et le pressing est moins intense. Le DFCO est clairement dans un temps faible mais contrairement à la saison passée, il fait le dos rond tout en sérénité. Sans s’affoler,  les protégés d’Olivier Dall’Oglio reviennent dans la partie et contrôlent les dernières minutes. Malgré son retour, Créteil ne parvient pas à mettre en danger la défense bourguignonne. En fin de match, Dijon profite des espaces laissés par son adversaire pour alourdir le score. Tout d’abord d’une frappe somptueuse de Sammaritano qui se loge dans la lucarne (3-1, 83e), puis sur un but de renard des surfaces de Loïs Diony (4-1, 88e). Au final la note est salée pour Créteil mais méritée au vue de la physionomie du match.

0 Partages

1 thought on “DFCO – Créteil (4-1) : Dijon confirme et enchaîne

  1. C’est un bon article. Maintenant a voir si DFCO va réussir nous montrer que c’est une équipe qui va évoluer dans le très haut du classement.Bravo les rouges et une meilleure défense.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.