1 octobre 2020

Le CDB malmené par Nice

Décidément Nice va devenir la bête noire de Dijon. Avec une Alexandra Lacrabère de Gala et une Béatrice Edwige impériale en chef de défense, les dijonnaises se sont vite retrouvées derrière. Luttant avec leurs armes, elles n’ont jamais pu revenir à moins de trois buts, les visiteuses gérant parfaitement leur avance. Au final Dijon s’incline de 5 buts (23-28′)

 

La rencontre commence avec un vibrant hommage rendu à M Alain Millot, maire de Dijon décédé cet été, Karine Savina la présidente du CDB évoque le supporteur fidèle et passionnée qu’il était pour le club et son épouse donne le coup d’envoi sous un tonnerre d’applaudissement.

 

Auteur d'un 7/8 au tir Alexandra Lacrabère a fait très mal à Dijon ce soir © Nicolas GOISQUE/www.Focale.info
Auteur d’un 7/8 au tir Alexandra Lacrabère a fait très mal à Dijon ce soir © Nicolas GOISQUE/www.Focale.info

Nice prend les devants

Il faut un peu de temps aux deux équipes pour rentrer dans le match et l’on attend plus de 4 minutes pour voir l’ouverture du score par Pidpalova sur pénalty. Mais rapidement Nice va prendre les affaires en main, mené de main de maître par une Alexandra Lacrabère au four et au moulin. L’internationale française fait tout: elle marque, décale ses partenaires, obtient les pénalty. Les visiteuses passent un premier 4-0 aux partenaires de Terzi (3-7, 11′). Si Moretto et Provensier stoppe un temps l’hémorragie, Dijon est clairement en difficulté dans ce premier acte et le Lacrabère show continue pour un nouveau 4-0 (5-11, 22′).

 

Marie François n'a pas ménagé ses efforts © Nicolas GOISQUE/www.Focale.info
Marie François n’a pas ménagé ses efforts © Nicolas GOISQUE/www.Focale.info

Sursaut

La défense stricte sur la star niçoise a bien du mal à porter ses fruits. Dijon est déjà condamné à courir après le score. Les filles de Christophe Maréchal s’attellent à la tâche. Dijana Stevin marque par deux fois à l’énergie et une bonne fin de période de Marie François permet même de recoller à 2 buts (11-13) juste avant la pause. Mais le CDB en difficulté en défense accumule les fautes grossières et se fait sanctionner. Une troisième exclusion temporaire tombe juste avant le gong et Abdelmalek impeccable dans l’exercice des pénalty convertit déjà son 4ème jet de 7 mètres (11-14 à la pause). On peine à imaginer les solutions pour les locales

 

Béatrice Edwige à gauche reste un chef de défense intraitable  © Nicolas GOISQUE/www.Focale.info
Béatrice Edwige à gauche reste un chef de défense intraitable © Nicolas GOISQUE/www.Focale.info

Nice contrôle

La seconde période commence comme avait terminé la première, par un nouveau pénalty niçois et d’entrée les visiteuses reprennent 4 longueurs d’avance (11-15, 31′). Le CDB a le mérite de ne pas sombrer et s’accroche avec ses armes. Skolkova effectue un bon début de seconde période. Mais Lacrabère ne baisse pas de régime une seconde. Elle maque de nouveau puis obtient un pénalty et une exclusion de deux minutes pour Marie François. Le public gronde trouvant que les sanctions ne s’abattent que d’un côté. Les efforts de François justement ne permettent au CDB que de maintenir l’écart à-3.

 

Impuissance

Mais dès que l’espoir revient Nice en rajoute une couche et jamais le public ne pourra s’enflammer vraiment croyant à un retour. Si le CDB aura le mérite de se battre jusqu’à la fin, il abdiquera sans doute sur à 3 minutes du terme. A  23-26 au tableau de marque Dominika Hornakova a deux belles en or de – 2 . Bousculée par deux fois, elle trouve la barre transversale puis la gardienne adverse.

Christophe Maréchal et le CDB n'ont pas trouvé la solution © Nicolas GOISQUE/www.Focale.info
Christophe Maréchal et le CDB n’ont pas trouvé la solution © Nicolas GOISQUE/www.Focale.info

Le CDB a laissé passer sa chance. Nice marque les deux derniers buts anecdotiques et s’impose (23-28). S’il y a incontestablement du mieux par rapport à la défaite à Nîmes, Dijon a eu du mal face à la défense niçoise bien articulée autour de l’impeccable Edwige et n’a surtout jamais paru en mesure de contrarier l’incroyable rayonnement d’une Lacrabère impliquée directement ou indirectement dans 20 des 28 réalisations de son équipe !!! Pour Dijon, le programme reste corsé avec un prochain déplacement à Metz !!

 

 

 

 

 

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.