4 décembre 2020

L'heure de vérité pour le DBHB

Dire que le Dijon Bourgogne Handball version 2015-2016 suscite la curiosité est un doux euphémisme. L’engouement est réel autour de l’équipe cette année et est dû évidemment à l’arrivée aux commandes de Jackson Richardson, icône du handball français. L’impatience est là, chez les joueurs comme chez le public de découvrir cette nouvelle équipe en compétition officielle. Il devrait donc y avoir du monde au Palais des sports ce soir pour cette première face à Limoges
 
Les miracles n’existent pas et un seul homme à lui tout seul ne peut sans doute pas grand chose. Force est cependant de constater que l’arrivée de Jackson Richardson sur le banc du CDB a créé tout au moins un élan de curiosité intéressé durant l’intersaison. Le club a en outre pu boucler son recrutement dans les temps et formes qu’il souhaitaient. Plusieurs joueurs prometteurs ont rejoint l’effectif et maintenant on veut voir !!
 

l'arrivée de Jackson Richardson a été un gros coup de projecteur pour le DBHB  © Nicolas GOISQUE/www.Focale.info
l’arrivée de Jackson Richardson a été un gros coup de projecteur pour le DBHB © Nicolas GOISQUE/www.Focale.info

Richardson première
Le nouveau coach dijonnais a pris l’équipe en main depuis le 23 juillet dernier. Il a toujours clamé sa reconnaissance à Dijon de lui offrir cette place d’entraîneur n°1 et il prendra donc place sur le banc dijonnais pour la première fois avec cette fonction. La préparation a été bonne de l’avis général même si perturbée par plusieurs blessures plus ou moins importante. Nikola Dokic est out pour le moment et Miroslav Rac poursuit sa rééducation suite à sa blessure à la cheville de fin de saison dernière. Pour le reste les recrues Kuduz, François-Marie Gutfreund, Naudin et cie devraient faire leur baptême du feu ce soir.
 
Ante Kuduz pourrait être une des attractions dijonnaises de l'année  © Nicolas GOISQUE/www.Focale.info
Ante Kuduz pourrait être une des attractions dijonnaises de l’année © Nicolas GOISQUE/www.Focale.info

Une ligne arrière totalement remaniée
C’est un groupe considérablement remanié que va découvrir le public dijonnais ce soir. Ainsi la ligne arrière où les habitués du palais seront ravis de retrouver Pierrick Naudin de retour après son expérience aixoise et où l’on attendra forcément de l’efficacité de la part des ex pensionnaire de D1 Jordan François-Marie (ex Sélestat) et Antoine Gutfreund (ex Montpellier) ainsi que du robuste et jeune croate Ante Kuduz. Moins de changement sur la ligne avant sur laquelle l’emblématique Marco Poletti sera lui aussi attendu après sa belle saison l’an dernier. On retrouve également Stéphane Chardon, Kevin Rondel ou Cédric Loupadière entre autres… Côté gardiens Stojinovic a donc rempilé pour une année et Mansuy-Fèvre et May sont fidèles au poste.
 
Limoges ?
On ne sait pas grand chose de l’adversaire que les dijonnais affrontent ce soir. Sur le site internet de Limoges on se méfie de ce premier match” C’est par un déplacement à Dijon que nous allons débuter notre aventure en Pro D2, autant dire que la tâche s’annonce compliquée pour nos troupes qui vont tout de suite jouer chez un candidat déclaré à la montée en LNH et la LNH Dijon connait bien puisque que le club y évoluait encore lors de la saison 2013-2014 !”
le Limoges hand 87  © LH87/FFHB
le Limoges hand 87 © LH87/FFHB

Champion de France de N1 l’an dernier le Limoges Hand 87 vise le maintien et souhaite poursuivre sa restructuration. Le club a enregistré les arrivées de l’ex  arrière droit serbe angevin Borislav Nikolic ou de l’ex ailier gauche de Billère Robin Bertrand ainsi que celle de l’arrière gauche serbe Slobodan Ervacanin. Le LH87 est ambitieux et a connu une formidable dynamique l’an dernier. Il faut donc ne pas le prendre à la légère.
Et maintenant on a qu’une hâte: que ça commence !!
 
 
 

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.