2 décembre 2020

Décennie des champions : ils ont rechaussé les crampons !

Une ambiance comme on l’attendait: bon enfant, simple, décontracté .Les étoiles  brillent dans les yeux des petits et des …grands. Thuram, Blanc, Dugarry, Pirès, entre autres. Que des grands noms de l’épopée 98, réunis pour la bonne cause. Ils affrontaient les anciens joueurs de l’Olympique Lyonnais, avec Monsieur Sonny Anderson, en capitaine.

 

TOUTES LES PHOTOS DE L’APRES MIDI ICI

 

Alors certes, ils ont pris un peu de brioche, n’ont plus la silhouette aussi svelte qu’auparavant mais les anciennes gloires du football français qui resteront à jamais gravés dans les cœurs des fans de football ont répondu à l’appel d’Eric Carrière.

 

Eric Carrière s'est félicité de la bonne organisation de la rencontre https://www.dijon-sportnews.fr/wp-content/uploads/2015/09/IMG_1723.jpg
Eric Carrière s’est félicité de la bonne organisation de la rencontre © Nicolas GOISQUE/www.Focale.info

Entre potes

 

Celui  de participer à un match caritatif en faveur de la maladie d’Alzheimer : « Le match s’est très bien passé, il ne fallait pas se louper sur l’organisation. Tout le monde a répondu présent, juste Claude Makélélé a eu un contre temps il n’a pas pu venir au dernier moment » déclare-t-il. Puis, c’était aussi l’occasion d’organiser des retrouvailles avec tous ces footballeurs qui se sont plus au moins côtoyés : «  C’est un match entre potes, avec tout de même une utilité, on a tous un membre de la famille qui souffre de cette maladie  » lance Franck Leboeuf.

 

Sonny Anderson a encore frappé pour l'OL https://www.dijon-sportnews.fr/wp-content/uploads/2015/09/IMG_1723.jpg
Sonny Anderson a encore frappé pour l’OL © Nicolas GOISQUE/www.Focale.info

Taquineries sur le terrain  

Côté jeu, il ne faut pas se le cacher le rythme est plutôt lent. En début de partie, Christophe Dugarry se montre très actif. Il trouve Steve Savidan dans la profondeur mais ce dernier n’arrive pas à trouver le cadre (1’). Cependant, Gregory Coupet montre qu’il n’a rien perdu de ses superbes qualités de gardien, en arrêtant la frappe puissante de Sylvain Wiltord (16’). Mais les anciens joueurs de 98, entraînés par Aimé Jacquet, sont dominés et se retrouvent vite menés au score. Pierre-Alain Frau alias PAF se fait une joie de faire les trembler les filets de Warmuz (18’). L’immense Sony Anderson, ajoute bien sûr sa pierre à l’édifice et double la mise pour l’OL (62’). Au rythme des taquineries habituelles, les joueurs mettent l’ambiance afin d’assurer le spectacle devant les 8302 spectateurs :

Christophe Dugarry a raillé ses qualités de frappe de balle © Nicolas GOISQUE/www.Focale.info
Christophe Dugarry a raillé ses qualités de frappe de balle © Nicolas GOISQUE/www.Focale.info

« Ça a chambré sur le terrain, on a tous pris du poids, on retrouve les qualités et les défauts de chacun. Par exemple pour moi, je me retrouve seul devant le but, je tire à côté, comme d’habitude, à l’image de ma carrière » s’amuse Christophe Dugarry.  Mais que le numéro 21 des Bleus se rassure, il reste quand même la technique. Il s’illustre d’ailleurs en délivrant une passe décisive à Cocard qui s’en va tromper le gardien Lyonnais (67’) et permet à l’équipe de France de réduire le score (2-1).

 

 

Robert Würtz, une légende du sifflet français © Nicolas GOISQUE/www.Focale.info
Robert Würtz, une légende du sifflet français © Nicolas GOISQUE/www.Focale.info

Un arbitrage de grande classe !

La décennie des champions a permis également de réunir un trio arbitral des plus fantasques. Enfin, c’est notamment la présence de Robert Würtz, « el loco » du sifflet qui le rend amusant. L’alsacien a tout de même arbitré 15 minutes du match avant de se retrouver arbitre de touche. Pas mal pour 74 ans ! Il semblait d’ailleurs très touché d’avoir été convié : « sincèrement, je suis très content qu’on m’oublie pas. Et puis aussi personnellement, ça m’a fait bouger, car refaire le sac de sport je n’en ai plus l’habitude du tout  ». En résumé, un bel après-midi d’échange et de partage.

 

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.