26 septembre 2020

DFCO Féminin – Aurillac : Coup d’envoi de la saison

Ce week-end sonne le coup d’envoi de la saison 2015/2016 pour le DFCO féminin. Après une phase de préparation intéressante mais tronquée, les filles de Samuel Riscagli débutent ce dimanche par la réception d’Aurillac. Et il ne faudra pas perdre de points d’entrée.

ATTENTION MATCH REPORTE A UNE DATE ULTERIEURE

Après six semaines de préparation, les filles du DFCO ont envie d'en découdre. Crédit: Nicolas GOISQUE / archives
Après six semaines de préparation, les filles du DFCO ont envie d’en découdre. Crédit: Nicolas GOISQUE / archives

Enfin. Après près de trois mois sans matches officiels, les filles du DFCO retrouvent le chemin de la compétition et du championnat de deuxième division. Mais l’équipe aura un tout autre visage par rapport à celui de l’année dernière.

 

Nouveau projet

Avec le nouveau projet, emmené entre autre par Samuel Riscagli, le club dijonnais a d’autres ambitions et a mis les moyens pour y parvenir. Un recrutement de qualité avec des joueuses confirmées comme Ludivine Bultel, Adeline Rousseau, Alexia Trevisan, Amandine Soulard ou  encore Coraline Chanudet. L’objectif est donc claire : s’installer dans le haut du panier de la deuxième division et pourquoi pas également viser plus haut.

 

Une préparation pas terminée

Un groupe remanié avec sept nouvelles joueuses qui apportent un véritable plus comme le raconte l’entraîneur dijonnais, Samuel Riscagli : « Le groupe est différent de la saison passée. Les recrues apportent une véritable plus value. En plus leur intégration s’est faite facilement et rapidement ». Même si la préparation ne s’est pas passée comme prévu : « Les filles ont été studieuses et ont bien travaillé. Mais la préparation a été tronquée, on n’a fait que quatre matchs amicaux sur six. Nous ne serons pas tout à fait prêt pour le match de dimanche. Ce sera encore un match de préparation pour nous ». Mais avec la réforme de la deuxième division, il faudra impérativement prendre des points d’entrée et surtout à la maison pour terminer, au moins, dans les six premières car les six dernières sont condamnées à la relégation « Ce sera un championnat à enjeux, tout le monde va se battre. Il ne faudra pas laisser filer de points bêtement comme on a pu le faire la saison dernière ». Pour ce premier match, Dijon affronter Aurillac. Une équipe athlétique, rapide et qui joue haut. Mais le DFCO sera prêt malgré cette préparation pas tout à fait terminée : « Ce ne sera pas un match facile. On a les armes pour pouvoir les battre. On est capable d’évoluer dans différents systèmes, il faut voir lequel est le plus adapté pour gagner ».

 

Laura Bouillot était en forme durant cette phase de pré-saison en marquant but sur but. Crédit: Nicolas GOISQUE / archives
Laura Bouillot était en forme durant cette phase de pré-saison en marquant but sur but. Crédit: Nicolas GOISQUE / archives

De nouveaux adversaires

Un championnat qui s’annonce donc difficile et qui verra de nouveaux adversaires se frotter à la formation dijonnaise. Habituées à affronter les équipes du nord, les joueuses de Samuel Riscagli ont été reversées dans la poule C, avec de nombreux clubs du sud comme l’Olympique de Marseille, Grenoble ou encore Toulouse : « Ce n’est pas vraiment une surprise d’être reversé dans la poule du sud. On va découvrir de nouvelles formations, faire de nouveaux déplacements. Ce ne sera pas une poule facile, chaque matchs sera difficile » commente Samuel Riscagli. Après un peu plus d’un mois de préparation, l’excitation commence à monter et une seule envie prédomine, refouler les terrains : « Tout le monde a hâte d’en découdre. Six semaines de préparation c’est long. S’entraîner c’est bien mais ça ne remplacera jamais la compétition ». Au niveau du mercato, le DFCO pourrait se monter encore actif selon Samuel Riscagli : « Il y a encore une place à pourvoir. Une joueuse supplémentaire peut venir à tout moment. On va prendre notre temps pour recruter. On va attendre de regarder les premiers matchs pour se faire une idée ».

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.